1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

JO 2016 - Équitation : les Rozier, champions olympiques de père en fils

Le Point18/08/2016 à 14:14

L'équipe de France de saut d'obstacles médaillée d'or à Rio.

Voilà ce qu'on appelle une famille en or ! Chez les Rozier, on est cavalier et champion olympique de père en fils. Chevauchant sur les pas de son papa Marcel et sur son fidèle étalon Rahotep de Toscane, Philippe Rozier a remporté ce mercredi à Rio de Janeiro la médaille d'or au saut d'obstacles par équipe aux côtés de Roger-Yves Bost, Kevin Staut et Pénélope Leprevost, 40 ans après celle de son père.

Il réalise ainsi l'espérance de son père, formulée un mois plus tôt dans un entretien accordé au site Equidia : « Ça serait un beau cadeau qu'il pourrait me faire », disait-il alors au sujet d'une hypothétique médaille d'or de Philippe Rozier à Rio.

40 ans d'attente

Cela faisait 40 longues années que l'équitation française cavalait après cette médaille d'or, excellant davantage dans le concours complet et dans le saut d'obstacles individuel que dans le saut d'obstacles par équipe. Depuis 1976 et les Jeux olympiques d'été de Montréal où avait été sacré Rozier père, en compagnie de son beau-frère Hubert Parot ? l'oncle de Philippe ?, Marc Roguet et Michel Roche, l'équipe de France équestre n'avait eu que deux breloques de bronze à se mettre sous la dent dans cette discipline.

« Avoir une médaille d'or 40 ans après mon père, ça n'a pas de prix » a affirmé Philippe Rozier (53 ans) sur France Info, quelques minutes après avoir gagné et bien...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer