Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Jérôme Cahuzac alimente l'idée d'un retour en politique

Reuters15/05/2013 à 16:44

JÉRÔME CAHUZAC ALIMENTE LE SCÉNARIO D'UN RETOUR EN POLITIQUE

BORDEAUX (Reuters) - Le scénario d'un retour en politique de Jérôme Cahuzac, alimenté par de nombreux indices, est considéré comme une "mauvaise farce" par le candidat du Parti socialiste à l'élection législative partielle qui aura lieu en juin dans son fief.

L'ancien ministre du Budget, contraint à la démission le 19 mars après l'ouverture d'une enquête sur son compte bancaire à l'étranger, multiplie les signaux donnant à penser qu'il compte se présenter au scrutin de Villeneuve-sur-Lot.

Après avoir annoncé le 16 avril sa démission de l'Assemblée nationale et jugé son retour "improbable", il a déclaré le 7 mai au Figaro constater "une forme d'attente ou d'espérance".

Samedi dernier, il a fait sa première réapparition publique sur le marché de la ville dont il fut le maire de 2001 à 2012 et le député de 1997 à 2002 puis de 2007 à 2012, réélu député haut la main en 2012 avec 61,4% des voix au deuxième tour.

Serrant les mains, discutant avec les uns et les autres, il a donné le sentiment de tester l'électorat.

Daniel Borie, conseiller général PS du Lot-et-Garonne, a affirmé avoir été contacté par Jérôme Cahuzac pour devenir son suppléant lors de la législative, offre qu'il a refusée.

"Il m'a dit qu'il cherchait du soutien, m'a demandé si je voulais l'accompagner comme suppléant s'il se présentait à la députation", a-t-il déclaré mercredi à Reuters. "Je lui reste fidèle en amitié mais au nom des valeurs que je défends en politique je ne pouvais le suivre."

"IL N'ARRÊTE PAS DE MENTIR"

Jérôme Cahuzac a démenti ces allégations sur RTL. "Je n'ai proposé de suppléance à personne", a-t-il dit.

Daniel Borie maintient cependant sa version.

"Je ne sais pas s'il sera candidat. S'il nie m'avoir contacté, c'est peut-être pour ménager les susceptibilités d'autres personnes à qui il a fait la même proposition", a-t-il souligné.

Le député socialiste Olivier Faure, qui a rencontré lundi Jérôme Cahuzac à Paris, affirme que l'ancien ministre envisage bien de se représenter.

"Ce que j'ai compris chez lui, c'est qu'il y a le sentiment qu'il paye, qu'il paye cher et qu'il paye seul. Il irait bien voir du côté des électeurs de Villeneuve-sur-Lot ce que eux en pensent, et défendre d'une certaine façon son honneur, a-t-il déclaré sur Paris première

Bernard Barral, candidat du Parti socialiste au scrutin des 16 et 23 juin dans la troisième circonscription de Villeneuve-sur-Lot, vit très mal cette situation.

"Ça devient une mauvaise farce pour les Villeneuvois. Il y a des choses qui se disent et qui sont contredites le lendemain. Je pensais que Jérôme Cahuzac était quelqu'un de plus sérieux. On ne peut plus le croire, il n'arrête pas de mentir", a-t-il expliqué à Reuters.

Pour lui, il ne fait aucun doute que l'ancien ministre "a contacté Daniel Borie et même d'autres personnes pour leur proposer le poste de suppléant".

Jérôme Cahuzac a envoyé des SMS à des chefs d'entreprises, des élus, des commerçants et des électeurs potentiels pour tester les réactions à son éventuel retour, a-t-on appris auprès de sources concordantes.

Un sondage a été effectué par la société LH2 dont le commanditaire n'est pas connu et qui inclut Jérôme Cahuzac dans les choix possibles. Les résultats ne sont pas publiés mais ils pourraient être déterminants dans sa décision que l'ancien ministre devra prendre avant le 24 mai à 18h00.

Claude Canellas, édité par Yves Clarisse


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.