Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Jérémy Clément : "En termes d'ambiances, j'ai été servi"
So Foot26/04/2020 à 14:00

Jérémy Clément : "En termes d'ambiances, j'ai été servi"

Du grand Olympique lyonnais à l'Écosse en passant par le Parc des Princes d'avant, le renouveau vert et Marcel-Picot, Jérémy Clément a disputé près de 500 matchs professionnels. À 35 ans et après une dernière pige à Bourgoin-Jallieu (National 3), celui qui a remporté les quatre trophées français a dû se résoudre à prendre sa retraite. L'occasion de faire le bilan d'une carrière passée entre Juninho, Claude Makélélé et Loïc Perrin.

Avec l'arrêt des championnats amateurs, tu as pris la décision de ranger les crampons...
Finalement, ce n'est pas un stop trop brutal. Bourgoin m'a permis de faire une année de transition après deux saisons compliquées à Nancy, et de me préparer à ce moment. Avec l'arrêt du championnat et le confinement, la décision a été plus facile à prendre.
"J'ai avant tout pris mes décisions dans le but d'être épanoui, j'ai toujours cherché le club qui me correspondait à un instant T."
Pour la première fois de ma carrière, j'ai senti que mon corps et ma tête n'avaient plus envie de faire grand-chose. Je ne me voyais pas aller refaire une préparation et courir tout seul, après quatre mois d'arrêt. Le club voulait que je continue, mais j'ai été honnête avec eux, je me sens plus utile en dehors du terrain.

Ce n'est pas trop frustrant, de terminer de cette façon ?
Je n'ai pas eu la sensation de vivre mon dernier match - une victoire contre la réserve de Lyon-Duchère - en sachant que c'était le dernier et même si j'aurais certainement perdu tous mes moyens, je n'ai pas pu organiser de petite fête... Donc oui, ça fait bizarre. Ça aurait été sympa de marquer le coup avec mes proches, je le ferai peut-être à l'avenir.

Herbin hospitalisé

Quel sentiment prédomine, lorsque tu fais le point sur ta carrière ?
La fierté d'avoir joué dans de grands clubs, et d'avoir remporté des titres. Depuis mon entrée au centre de formation de l'OL à treize ans, je me suis créé plein de beaux souvenirs. J'ai vécu beaucoup d'émotions, et fait de très belles rencontres. Ce fut 22 ans de bonheur.

Est-ce que le milieu qui a débuté à 19 ans à l'OL se l'imaginait comme cela ?
Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer