1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Jean Pisani-Ferry : « Le message brouillé de la réforme des retraites »
Le Monde31/08/2019 à 08:03

L'économiste Jean Pisani-Ferry regrette que les tensions internes au gouvernement aient conduit à s'écarter de la stricte logique d'un système par points.

Chronique. 1993, 2003, 2007, 2010, 2013... 2019 : voici donc venir la sixième réforme des retraites. A coups de changement des règles d'indexation, de recul de l'âge légal et d'augmentation de la durée de cotisation, les cinq premières ont surtout cherché à contenir la hausse du poids des pensions dans le revenu national. Nécessaires du fait de la démographie, elles ont été douloureuses : si les hommes nés en 1940 sont partis à 60 ans avec 80 % de leur salaire, ceux nés en 1980 partiront à 64 ans avec un revenu amputé d'un tiers. Mais elles ont atteint leur objectif en faisant baisser de cinq points de PIB (120 milliards d'euros en valeur 2019) la masse des pensions projetée pour 2040.

Le problème du financement des retraites est donc pour l'essentiel réglé. Cette litanie de réformes a cependant altéré les perceptions collectives. Au fur et à mesure que les perspectives financières s'amélioraient, l'inquiétude des Français a augmenté. En 1995, ils n'étaient que 22 % à en faire un souci prioritaire ; en 2015, 47 %, selon les études du Crédoc. Les plus jeunes redoutent que, les réformes succédant aux réformes, le régime par répartition ne leur apporte pas grand-chose.

Uniformiser l'acquisition des droits à pension C'est dans ce contexte qu'il faut analyser le projet de système universel par points proposé en juillet par le rapport Delevoye. Il ne vise pas cette fois à réduire le coût de la répartition mais à la refonder en uniformisant l'acquisition des droits à pension, en a...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer