Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Jean-Marie Le Pen, en rupture avec sa fille

Le Parisien15/06/2014 à 13:33

Jean-Marie Le Pen, en rupture avec sa fille

« Je suis le seul Français qui bénéficie de la présomption de culpabilité. » A entendre Jean-Marie Le Pen, alors qu'il prenait un avion de Nice pour Paris, une semaine après le tollé suscité par ses propos sur la « fournée » et Patrick Bruel, il n'y aurait aucune référence aux origines juives du chanteur : « Je n'ai fait qu'employer un mot de la langue française. Mais plus personne ne sait parler le français... », contourne celui qui soufflera vendredi ses 86 bougies.

On se souvient du « détail » en 1987, à propos des chambres à gaz, de « l'occupation allemande qui n'a pas été particulièrement inhumaine » (2005), et récemment de « Mgr Ebola » qui « peut régler ça en trois mois », à propos de « l'explosion démographique dans le monde ». Des sorties qui lui ont parfois valu des condamnations par la justice. Mais lui se pose, encore, en victime : « Quand Le Pen éternue, attention, il y a anguille sous roche ! », ricane-t-il.

«Elle ne me parle plus»

Cette fois-ci, le président d'honneur du FN rit tout seul. Sa « fournée » lui vaut d'être aussi mis au ban de son propre parti. « Faute politique » pour sa fille Marine, qui illico presto a fait retirer le blog de son père du site du Front national. Depuis, ils ne se parlent plus et communiquent par médias interposés. « C'est juste une querelle de ménage », minimise le patriarche, qui reconnaît n'avoir toujours aucune nouvelle. « Elle ne me parle plus. Je crois qu'elle est très occupée par la constitution de son groupe parlementaire à Bruxelles. » Aucun signe de vie, non plus, de sa petite-fille Marion, la députée du Vaucluse, avec qui il est pourtant très proche. « Je suis une vieille chose moi, vous savez... », soupire Le Pen.

« Marine souffre beaucoup de cette séquence, confie l'avocat du parti, Wallerand de Saint-Just. Mais elle n'est pas que sa fille. Elle a des responsabilités en tant que présidente ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.