Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Jean-Marc Ayrault saisit le parquet après la 'une' de "Minute"

Reuters13/11/2013 à 00:24

NOUVELLE ATTAQUE RACISTE CONTRE CHRISTIANE TAUBIRA

PARIS (Reuters) - Le gouvernement français a décidé de saisir le parquet après la diffusion de l'hebdomadaire d'extrême droite Minute, qui a publié une première page raciste visant la ministre de la Justice Christiane Taubira, une nouvelle fois stigmatisée.

Quelques jours après qu'une candidate FN aux municipales eut comparé Christiane Taubira à un singe, le magazine écrit : "Maligne comme un singe, Taubira retrouve la banane".

"M. Jean-Marc Ayrault, Premier ministre, a décidé, en application de l'article 40 du code de procédure pénale, de porter ces faits susceptibles de constituer l'infraction d'injure publique à caractère racial, à la connaissance du Procureur de la République de Paris", dit Matignon dans un communiqué.

"Les attaques racistes sont insupportables et scandaleuses. Je les condamne avec la dernière énergie et je suis plus que jamais aux côtés de Christiane Taubira", avait auparavant déclaré le Premier ministre.

Manuel Valls, ministre de l'Intérieur, a quant à lui jugé la 'une' de Minute "révoltante et même insupportable, pas seulement pour la personne qu'elle attaque, mais par l'aspect répulsif que cela provoque", à son arrivée à un colloque de députés socialistes, en compagnie de Christiane Taubira.

Après le Parti socialiste, qui a appelé à porter plainte sans délai pour obtenir une suspension des ventes, l'Union des étudiants juifs de France (UEJF) demande au parquet d'ouvrir des poursuites pour provocation à la haine raciale.

"Dans un climat où les messages racistes ne cessent de se répandre, comment accepter que des milliers de kiosques diffusent cette 'une' abjecte ?", déclare son président Jonathan Hayoun dans un communiqué.

"Il est urgent de mettre fin à cette recrudescence des propos haineux. La pénalisation de cette publication est une étape cruciale", ajoute-t-il.

Noëlle Lienemann, sénatrice PS de Paris, a souhaité une "grande manifestation" mobilisant "tous les républicains" contre le racisme.

"STRATEGIE GLOBALE"

Pour SOS Racisme, cette nouvelle provocation "confirme que les insultes envers la garde des Sceaux n'étaient pas un acte isolé". "Il y a bien une stratégie globale de l'extrême droite, qui tente de légitimer l'utilisation de la haine raciale comme forme acceptable du débat démocratique", écrit l'organisation.

Après les attaques contre la ministre de la Justice et des huées d'extrême droite visant François Hollande lors des cérémonies du 11 novembre, Jean-Marc Ayrault, a par ailleurs appelé mardi à un sursaut républicain.

Il a rappelé lors des questions d'actualité à l'Assemblée nationale que la ministre de la Justice avait pris des mesures qui permettront de porter plainte plus facilement et d'engager des procédures judiciaires "pour ne rien laisser passer."

"C'est à un sursaut républicain que nous devons appeler. Je me félicite que le jour du 11 novembre, à Angers comme à Nantes, des manifestations citoyennes ont été organisées pour dire 'non' aux propos racistes qui ont été tenus à l'égard de Christiane Taubira", a-t-il ajouté.

Gérard Bon et Jean-Philippe Lefief

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.