Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Jean-Marc Ayrault dénonce les "discours de Tartuffe" de l'UMP

Reuters15/06/2012 à 21:16

Jean-Marc Ayrault dénonce les "discours de Tartuffe" de l'UMP

LA MONTAGNE, Loire-Atlantique (Reuters) - Jean-Marc Ayrault a condamné vendredi "les discours de Tartuffe et d'hypocrites" de l'UMP à l'égard du Front national lors d'un déplacement de soutien à une candidate socialiste à La Montagne (Loire-Atlantique), où le FN a appelé à voter pour le député UMP sortant au second tour des élections législatives.

Philippe Boënnec, candidat dimanche à sa réélection, a obtenu 22,85% des voix au soir du premier tour, contre 23,46% pour Monique Rabin (PS).

Il a sollicité le soutien de sa rivale Marguerite Lussaud (FN), qui avait recueilli 5,79 % des voix, pour « s'opposer à une politique hégémonique du Parti socialiste, faite de dérives sociétales et de toujours plus d'impôts ».

Celle-ci le lui a accordé après avoir reçu le feu vert de Marine Le Pen, « considérant les discussions que j'ai pu avoir avec lui ces derniers jours et les garanties qu'il a pu m'apporter".

"J'attendais que M. Fillon condamne ce discours, en fait il l'a soutenu", a déclaré vendredi aux journalistes le Premier ministre, en marge d'une distribution de tracts de militants de gauche.

L'UMP a adopté pour le second tour des élections législatives la stratégie controversée du "ni ni" - ni soutien à la gauche, ni soutien au Front national - tout en excluant tout accord avec le parti de Marine Le Pen.

L'ancien Premier ministre François Fillon, qui s'était affranchi de cette ligne aux cantonales de 2011, s'est rangé derrière cette consigne et est allé soutenir mercredi en Meurthe-et-Moselle Nadine Morano, qui en a ouvertement appelé aux électeurs FN.

"Alors, qu'est-ce que ça veut dire ce discours de Tartuffe, ce discours d'hypocrites, quand on dit d'un côté 'Nous ne voulons pas d'accord avec le Front national' et que, de l'autre, un député en passe un en bonne et due forme ? Cela ne veut plus rien dire."

"Les dirigeants de l'UMP ont joué sur les mots, ils ont fait semblant de critiquer le Front national, mais en pratiquant le « ni ni », ils se sont reniés », a ajouté Jean-Marc Ayrault.

Philippe Boënnec, député-maire de Pornic (Loire-Atlantique), a affirmé de son côté n'avoir « conclu aucun pacte » ni « fait aucune promesse » à la candidate FN.

"Je sais que les électeurs centristes peuvent être déstabilisés, mais je suis convaincu qu'ils me comprendront et qu'ils me feront confiance », dit-il dans un communiqué.

Outre le soutien de l'ancien Premier ministre François Fillon, ce dernier a aussi reçu celui de l'ancien président de l'Assemblée nationale Bernard Accoyer ou du député MoDem Jean Lassalle.

Guillaume Frouin, édité par Sophie Louet

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.