Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Jean-Luc Mélenchon en vedette à la Fête de l'Humanité

Reuters18/09/2011 à 22:57

par Gérard Bon

LA COURNEUVE, Seine-Saint-Denis, 18 septembre, Reuters - Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de gauche pour l'élection présidentielle, était ce week-end la vedette de la Fête de l'Humanité, où il a appelé à une "nouvelle révolution française".

Trois ans à peine après son départ du Parti socialiste, le député européen a dit se sentir "de plus en plus" chez lui au grand rassemblement communiste de La Courneuve (Seine-Saint-Denis).

"Ce monde nouveau qu'il faut faire naître, ce n'est pas un accord entre états-majors qui va le faire naître", a-t-il déclaré lors d'un discours. "C'est l'union du peuple tout entier, c'est ce front du peuple qui commencera la nouvelle révolution française, la révolution citoyenne".

"Hauts les coeurs, ardents à la lutte, tous nous allons faire avancer une nouvelle fois le combat qui rend la France à son peuple", a-t-il ajouté.

Le virevoltant président du Parti de gauche n'aura pas ménagé ses efforts pour séduire les visiteurs du "peuple de gauche", venus par dizaines de milliers au parc de La Courneuve.

Selon son service de presse, Jean-Luc Mélenchon a dormi sur place dans un camping-car.

Ses allées et venues au coeur de la Fête sont ponctuent d'incessantes poignées de main et embrassades.

Des militants du stand d'Orly le voyant passer entonnent l'Internationale et crient son nom. Aussitôt, Jean-Luc Mélenchon va au-devant d'eux et discute.

Plus loin, des jeunes gens le reconnaissent. "Il faut prendre notre programme et expliquer les choses, leur dit-il. Notre premier ennemi, c'est la résignation".

Croisant un vieux militant PCF, il l'embrasse et dit : "Le communisme, ça conserve".

Plus rarement, des communistes expriment leur défiance ou leur rejet. "Tu as été élevé par Mitterrand. Vous avez cassé le social", l'interpelle un détracteur.

CONVERGENCES AVEC ROYAL

Mais Jean-Luc Mélenchon est déjà loin, serrant d'autres mains dans une autre allée.

La direction du PCF, qui a renoncé à présenter un candidat purement communiste à l'élection présidentielle, a pesé de tout son poids lors du vote consacrant à une large majorité la stratégie du Front de gauche et le choix de l'eurodéputé.

En réponse aux critiques des orthodoxes, Pierre Laurent, le secrétaire national du PCF, dit ne pas craindre une "OPA" de Jean-Luc Mélenchon sur le parti.

"Nous faisons vivre une parole collective", assure-t-il en confirmant sa volonté de jouer un rôle de premier plan dans la campagne, aux côtés de l'ex-dirigeante Marie-George Buffet ou d'autres ténors communistes.

De fait, l'eurodéputé, un moment accusé de populisme et moins polémique depuis quelques mois, semble respecter le contrat. "Je fais ma part du travail", dit-il.

Samedi, trois candidats à la primaire socialiste, Ségolène Royal, Martine Aubry et Arnaud Montebourg, ont courtisé la gauche radicale dans les allées de La Courneuve.

Quand la présidente de la région Poitou-Charentes a souligné "des points de convergence" avec lui, Jean-Luc Mélenchon y a vu le signe que "le temps du mépris" à l'égard de la sensibilité qu'il représente était terminé.

"Tu comprends notre démarche de la radicalité concrète", a dit à Ségolène Royal celui qui avait quitté en 2008 un PS qu'il jugeait trop proche du centre-gauche.

Crédité de 5% à 7% dans les sondages, Jean-Luc Mélenchon va devoir maintenant porter avec la même énergie la campagne "pour assurer la défaite du président des riches", Nicolas Sarkozy.

Avec Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.