Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Jean Castex a bon espoir de conclure le "Ségur de la Santé"
Reuters08/07/2020 à 11:34

JEAN CASTEX A BON ESPOIR DE CONCLURE LE "SÉGUR DE LA SANTÉ"

PARIS (Reuters) - Jean Castex a dit mercredi qu'il avait bon espoir de conclure le "Ségur de la Santé", vaste concertation visant notamment à revaloriser les salaires du personnel hospitalier, grâce à l'abondement des enveloppes mises sur la table.

Le nouveau Premier ministre a annoncé mardi soir sur Twitter qu'il ajouterait un peu d'un milliard d'euros à l'enveloppe destinée au personnel hospitalier paramédicaux, c'est-à-dire le personnel administratif, les infirmiers et les aides-soignants, la faisant passer ainsi de 6,4 à 7,5 milliards d'euros.

"Pourquoi j'ai remis une enveloppe de plus sur la table? Pas pour être démago. Parce que j'ai voulu qu'aux questions salariales, à la juste reconnaissance des professionnels de santé qui ont été formidables dans les mois passés et qui continuent de l'être, on ajoute une dimension emploi", a-t-il expliqué mercredi sur BFMTV et RMC.

"L'Etat fait un effort considérable", a ajouté celui qui avait annoncé dimanche vouloir conclure le Ségur de la Santé d'ici la fin de la semaine. "Je pense que sur ces bases la conclusion aboutira."

L'enveloppe destinée aux médecins, internes et étudiants en médecine, qui, pour l'instant, était de 600 millions d'euros, n'a pas encore été évoquée par le Premier ministre.

La CGT Santé et Action sociale, pour qui l'effort supplémentaire est encore loin d'être suffisant, doute de pouvoir terminer dans un délai aussi cours.

"Il y a une attente très forte de l'ensemble du personnel pour une revalorisation conséquente. On n'arrive même pas jusqu'à 200 euros de revalorisation. Pour nous, ce n'est pas sérieux, ce n'est pas significatif", a dit à Reuters Mireille Stivala, secrétaire générale de la Fédération CGT Santé et Action sociale.

Les représentants du personnel réclament une revalorisation mensuelle d'au moins 300 euros.

"On était parti de 6 et je viens de passer à 7,5 (ndlr, milliards). Mais à un moment je suis aussi le gardien des intérêts de l'Etat, (parce que) derrière, il y a les contribuables", a dit Jean Castex, prié de dire s'il pouvait aller encore au-delà.

(Caroline Pailliez, édité par Henri-Pierre André)

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • aerosp
    08 juillet12:11

    vazi : castex était à 20 000€ net par mois, cela ne vous gêne pas

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer