Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Jazz à La Villette, au rythme des voix de l'Amérique noire

AFP28/08/2018 à 08:45

Janelle Monae sur la scène du Greek Theatre de Los Angeles, le 22 juin 2018 ( GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives / KEVIN WINTER )

De la soul vintage de Robin McKelle au R'n'B futuriste de Janelle Monae, en passant par José James ou le rappeur Pete Rock: le festival Jazz à La Villette (30 août-9 septembre à Paris) sera rythmé par les voix de l'Amérique noire.

A 32 ans, Janelle Monae s'est imposée ces dernières années comme l'une des nouvelles reines du R'n'B. Elle revendique ouvertement l'influence de Prince. Elle interprète comme son illustre aîné cette soul speedée, survitaminée et sophistiquée, truffée de sonorités électroniques tout en restant charnelle.

Janelle Monae sera l'une des attractions du festival, organisé dans les diverses salles du Parc de La Villette et alentours. Elle s'y produira en exclusivité française le 5 septembre.

Contrairement à la chanteuse de Kansas City, Robin McKelle, native de Rochester dans la région des Grands Lacs, cultive une image plus rétro et un son à l'ancienne. Cette vocaliste, blanche mais ayant épousé dès l'adolescence la musique noire américaine, a le regard tourné vers la soul des origines, celle de Memphis et de Stax.

Après s'être égarée dans le monde de la pop, elle revient à une formule plus intimiste, et interprétera le 1er septembre les compositions de "Melodic Canvas", son album paru cette année dans un écrin acoustique, où transpire son amour du gospel. Avec, dans la voix, des accents de Dianne Reeves ou Nina Simone.

Le Californien Son Little, à l'affiche le même soir, propose de son côté une fusion habile et curieuse: il chante d'une voix métallique des chansons sonnant "doo woop" (l'ancêtre de la soul) qu'il habille d'un son moderne.

La chanteuse américaine Robin McKelle sur la scène du festival de Jazz de Nice, le 11 juillet 2014, à Nice ( AFP/Archives / VALERY HACHE )

Autre voix, celle, sensuelle, de José James. Ce crooner moderne, originaire de Minneapolis, le fief de Prince, fera revivre les grands tubes de Bill Withers. Cet ancien marine et ouvrier de chez Ford, devenu le symbole d'une folk-soul engagée et naturelle de l'Amérique du début des années 1970 a gravé des perles comme "Ain't no sunshine", "Lean on me", "Use me" ou "Grand Ma's hands", fait l'objet d'un véritable culte.

- Brad Mehldau symphonique -

La Villette n'oubliera pas non plus le hip hop: la dernière grande révolution dans l'histoire de la musique noire américaine sera représentée par Pete Rock. Ce représentant du style "old school", et son groupe The Soul Brothers seront les invités le 6 septembre du saxophoniste Kenny Garrett, un ancien complice du Miles Davis période funk.

Au-delà de cet important volet, Jazz à La Villette a convié à cette édition quelques grands noms du jazz actuel: le pianiste Brad Mehldau, le contrebassiste israélien Avishai Cohen, celui français Henri Texier, le trio britannique Gogo Penguin...

Le chanteur malien Salif Keita à Johannesbourg, le 26 mai 2018 ( Gulshan Khan/AFP/Archives / GULSHAN KHAN )

Ces musiciens explorent des territoires musicaux très différents, qui vont du symphonique à l'atmosphérique, de l'Orient à l'Occident, du nord au sud.

L'Américain Brad Mehldau interprétera le 1er septembre sa musique, du jazz à Bach, en orchestre symphonique. Aux antipodes, Henri Texier poursuit, avec un enthousiasme intact à 73 ans, sa quête d'un jazz spirituel, voyageur et chantant à la tête d'une énième formation, qu'il a baptisée "Sand Quintet", où s'unissent les timbres de brillants instrumentistes, avec une mention particulière au saxophoniste ténor Vincent Lê Quang, qui bâtit des chorus particulièrement inspirés.

Sans oublier le grand retour d'une des plus grandes voix de l'Afrique de l'Ouest, Salif Keita: l'albinos malien, 69 ans, qui fête cette année ses cinquante ans de carrière, lancera le festival jeudi, lors d'une soirée qui s'annonce chaude: le duo Tshegue et son afro-punk survitaminé, et BCUC, un groupe de Soweto et ses grooves lancinants, encadreront en effet à l'affiche le "vieux lion" du Mandé.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.