Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Japon-Les entreprises convaincues ni par Abe ni par la BoJ

Reuters22/08/2016 à 08:33
    TOKYO, 22 août (Reuters) - Les entreprises japonaises, dans 
leur très grande majorité, estiment que les dernières mesures de 
relance annoncées par le gouvernement de Shinzo Abe n'auront que 
peu d'impact sur l'économie et que la Banque du Japon (BoJ) ne 
doit pas assouplir davantage sa politique monétaire, montre 
lundi une enquête de Reuters.  
    Le gouvernement a annoncé au début du mois un plan de 
relance de 13.500 milliards de yens (119 milliards d'euros) en 
mettant en avant un front commun avec la BoJ pour donner un 
nouvel élan à l'économie.  
    Mais moins de 5% des entreprises interrogées estiment que 
cette stratégie aura un impact sur la croissance à brève 
échéance ou sur la croissance potentielle de l'archipel, montre 
l'enquête de Reuters, réalisée du 1er au 16 août. 
    "Il est décevant de constater que la relance se concentre 
sur les travaux publics et ne s'intéresse pas suffisamment à la 
promotion de l'industrie et des hautes technologies, porteurs de 
croissance future", a déclaré un dirigeant d'une entreprise de 
machines de précision. 
    Les entreprises sondées sont 63% à appeler le gouvernement à 
augmenter le soutien budgétaire aux nouvelles technologies, 
comme l'intelligence artificielle ou l'"internet des objets". 
    L'enquête traduit aussi une certaine inquiétude quant à 
l'évolution de la consommation des ménages, les entreprises 
plaidant pour une accélération des réformes structurelles, la 
"troisième flèche" du programme des "Abenomics" défini par le 
Premier ministre.  
    Concernant la politique monétaire, plus de 60% des 
entreprises ont estimé que la BoJ ne devait pas l'assouplir 
davantage, estimant au contraire qu'elle devrait commencer à 
réduire son soutien massif au crédit.  
    Ce jugement reflète l'inquiétude croissante suscitée par la 
combinaison des achats massifs d'obligations de la banque 
centrale et de l'augmentation des dépenses budgétaires, une 
polémique qui, pour certains investisseurs, revient à pratiquer 
sans le dire la "monnaie hélicoptère", c'est-à-dire le 
financement massif de l'économie directement par la banque 
centrale. 
    "Beaucoup d'entreprises semblent vouloir que le gouvernement 
cesse de donner la priorité au soutien budgétaire pour des 
réformes structurelles et de la dérégulation, et elles ont le 
sentiment que la politique monétaire a ses limites", commente 
Hidenobu Tokuda, économiste senior du Mizuho Research Institute. 
    L'enquête, réalisée pour Reuters par Nikkei Research, a 
porté sur 533 entreprises grandes et moyennes, dont environ 260 
ont répondu.  
  
 
 (Tetsushi Kajimoto; Marc Angrand pour le service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.