Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Japon-La hausse de la TVA repoussée à octobre 2019-source gvt

Reuters29/05/2016 à 06:16
 (Actualisé avec précisions, contexte) 
    TOKYO, 29 mai (Reuters) - Le Premier ministre japonais 
Shinzo Abe souhaite reporter de deux ans et demi, à octobre 
2019, l'augmentation prévue de la TVA, apprend-on dimanche dans 
l'entourage du gouvernement, en raison notamment de la morosité 
de la conjoncture économique. 
    Shinzo Abe a fait part de ses intentions samedi au ministre 
des Finances Taro Aso et au secrétaire général de sa formation, 
le Parti libéral-démocrate, Sadakazu Tanigaki. 
    Il était prévu jusqu'ici que la TVA soit portée de 8% à 10% 
en avril 2017.  
    Le taux de TVA avait été une première fois porté de 5% à 8% 
au début avril 2014, dans le but de réduire l'endettement 
public, ce qui avait eu pour effet de faire basculer le Japon 
dans la récession. La consommation n'est toujours pas repartie. 
    Le Premier ministre, qui a promis d'annoncer mardi des 
mesures pour relancer la croissance et mettre en oeuvre des 
réformes de fond, devrait aussi annoncer un collectif budgétaire 
pour financer les mesures de relance, alors que l'année fiscale 
vient de commencer. 
    Au sommet du G7 qu'il a présidé, Shinzo Abe a déclaré 
vendredi que le Japon mettrait en oeuvre "tous les outils 
politiques", et notamment la possibilité de reporter la hausse 
de la TVA, pour éviter une crise économique de l'ampleur de 
celle de 2008. 
     
    PAS AUSSI CATÉGORIQUE 
    "Il y a un risque que l'économie mondiale tombe dans la 
crise si les réponses politiques appropriées ne sont pas 
apportées", a déclaré le chef du gouvernement japonais lors 
d'une conférence de presse à l'issue du sommet.   
    Le Japon doit faire sa part et relancer le moteur des 
"Abenomics", a-t-il ajouté, référence à la politique 
accommodante qu'il a mis en place à son retour au pouvoir fin 
2012 pour faire sortir le Japon de la déflation et de la 
croissance molle. 
    D'autres dirigeants du G7 ont toutefois semblé ne pas être 
aussi catégorique que Shinzo Abe sur le risque d'une nouvelle 
crise mondiale, ce qui a fait dire à certains que le Premier 
ministre japonais se servait du G7 pour justifier le report d'un 
alourdissement de la fiscalité impopulaire.   
    Malgré un assouplissement très important de la politique 
monétaire de la Banque du Japon et plusieurs trains de mesures 
destinés à relancer la croissance, la croissance ralentit au 
Japon.   
    L'activité manufacturière s'est contractée en mai, à son 
rythme le plus marqué depuis plus de trois ans, l'inflation de 
base a été négative en avril pour le deuxième mois consécutif 
tandis que les exportations enregistraient leur plus forte 
baisse depuis trois mois. 
    Le Premier ministre annoncera son projet de report de la TVA 
mercredi, à la fin de la session parlementaire, après une 
réunion avec Natsuo Yamaguchi, président du Komeito, le parti 
minoritaire de la coalition au pouvoir, dit-on dans l'entourage 
du gouvernement. 
 
 (Takaya Yamaguchi; Danielle Rouquié pour le service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.