Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

James Rophe, supporter militant
So Foot03/05/2020 à 06:00

James Rophe, supporter militant

À l'annonce du décès de James Rophe (44 ans, porte-parole des supporters parisiens et français) le 29 avril, les hommages se sont multipliés dans le monde du football. De la part du PSG et de ses fans, mais aussi des supporters de tout le pays, de la ministre des Sports, de la LFP, de joueurs ou de journalistes sportifs. Ceux qui l'ont connu le racontent, et expliquent le rôle essentiel qu'il a joué pour les supporters dans les années 2010. Premier volet : ses galères et combats parisiens.

Printemps 2010. À la suite de la mort de Yann Lorence, un habitué du kop de Boulogne, lors d'affrontements avec des ultras du virage Auteuil, le président du PSG, Robin Leproux, soutenu par les pouvoirs publics, met en place un plan pour apaiser les tensions : suppression provisoire des abonnements et placement aléatoire en virage (un supporter ne peut pas savoir s'il sera placé à Boulogne ou à Auteuil) en sont les mesures phares.

Été 2010. Estimant que l'ensemble des supporters des deux virages sont écartés à cause des violences d'une minorité, des supporters parisiens mécontents fondent l'association "Liberté pour les abonnés" (LPA). Jusque-là simple abonné à Auteuil et adhérent aux Lutèce Falco, James fait partie des fondateurs de LPA.

La LFP lance une tombola pour la lutte contre le coronavirus

Été 2011. Avec l'arrivée des actionnaires qataris à la tête du PSG, Robin Leproux quitte la présidence du club. Le "plan Leproux" prend alors une autre tournure, visant à écarter systématiquement des tribunes les groupes de supporters et les fans contestataires. Face à la répression de leurs actions, les fondateurs de LPA créent en 2013 l'Association de défense et d'assistance juridique des interdits de stade (ADAJIS). James en devient porte-parole.

2015-2016. Nasser Al-Khelaïfi est déçu par l'ambiance trop morne du Parc. Il charge les dirigeants du club et ses conseillers de trouver une solution pour permettre le retour des ultras au Parc en préservant la sécurité. James fait partie des quelques supporters menant ces négociations, qui aboutissent à l'installation du Collectif Ultras Paris (CUP) dans le virage Auteuil en octobre 2016.

Quatre témoins, supporter, journaliste, Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer