Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Jallet, l'indispensable

So Foot03/05/2017 à 12:00

Jallet, l'indispensable

Blessé tout la première partie de saison, Christophe Jallet n'a, depuis son retour, cessé de montrer son importance. Sur la pelouse, même s'il a eu quelques absences parfois, mais aussi dans les vestiaires comme lors de ce discours qui a tout changé à la mi-temps face à la Roma. Car qu'il soit sur le terrain ou sur le banc, Jaja est tout simplement indispensable.

La scène se déroule le 9 mars dernier. Aux alentours de 22 heures, dans le vestiaire lyonnais du Parc OL. Nous sommes à la mi-temps du huitième de finale de Ligue Europa entre l'OL et la Roma et les Gones ont la tête basse. Leur première période, catastrophique, les mène droit vers une défaite assurée. Les rapprochant presque déjà d'un élimination inévitable. Pour empêcher cela, il faut donc sonner la révolte, remettre sur pied des soldats blessés, réconforter des hommes à la dérive. Un rôle réservé généralement à l'entraineur. Mais pas là. Ce dernier, Bruno Génésio, "n'a même pas pu placer un mot" de l'aveu même de Jérémy Morel. Le capitaine, Maxime Gonalons ? Il n'a pas vraiment eu le temps de parler non plus. Non, celui qui s'est levé a le crâne chauve. Et, ce jour-là, une chasuble de remplaçant sur le dos. Sur le banc durant la première période, Christophe Jallet ne s'est pas privé pour crier ce qui n'allait pas pendant dix longues minutes. Avec le bon ton, les mots justes. Bref, le discours qui touche en plein coeur. De quoi impressionner son président Jean-Michel Aulas qui déclarera après la rencontre : "C'était un discours exceptionnel, digne d'un capitaine, et pourtant à ce moment- là, Christophe ne devait même pas jouer car Rafael ne voulait pas sortir. C'est le médecin qui a pris la décision car il souffrait d'une entorse." La décision du médecin prise, Jallet finit son speech et file passer les cinq dernières minutes de la pause à s'échauffer sur la pelouse. Dans le vestiaire, ses paroles ont été entendues. Mieux, elles ont été comprises. La deuxième période se déroule comme dans un rêve. L'OL plante trois fois et prend une option pour les quarts de finale. Le moment clé de la campagne européenne lyonnaise, en quelque sorte.

"Christophe, c'est un relais facile dans un groupe"


Que Christophe Jallet ait un rôle déterminant dans un match aussi crucial n'était pas forcément quelque chose de prévisible si on revient quelques mois en arrière. Au sortir d'un Euro qu'il aura vécu sur le banc, le latéral prend

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.