Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Jadot (EELV) pourrait se retirer en cas d'accord avec Hamon

Reuters03/02/2017 à 15:25

JADOT POURRAIT SE RETIRER EN CAS D'ACCORD AVEC HAMON

PARIS (Reuters) - Le candidat écologiste à l'élection présidentielle Yannick Jadot et Europe-Ecologie-Les Verts sont entrés dans un processus de consultation avec le socialiste Benoît Hamon, qui pourrait mener à une candidature unique du vainqueur de la primaire de gauche.

Yannick Jadot et le secrétaire national d'EELV posent pour cela une série de conditions, dans un courrier adressé jeudi aux adhérents du mouvement écologiste et dont Reuters a eu copie.

Ils estiment que les dernières semaines, avec notamment la victoire de Benoît Hamon, incarnation de la gauche du PS, à la primaire du Parti socialiste et les déboires du candidat de droite François Fillon, "ont montré que les jeux de l'élection présidentielle sont loin d'être faits".

"C'est la raison pour laquelle nous devons ouvrir le dialogue avec Benoît Hamon, Jean-Luc Mélenchon et tous ceux qui se retrouvent dans cet esprit de recherche de convergences pour construire un projet commun", écrivent-ils.

S'ils mentionnent le candidat de la "France insoumise" et laisse entendre qu'ils incluent les communistes dans le périmètre de ce dialogue, ils ne mentionnent en revanche pas l'ex-ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, parmi les interlocuteurs possibles.

Ils jugent nécessaire une clarification sur trois priorités : la transition énergétique, avec la sortie du nucléaire ; l'instauration d'une "sixième République", avec participation citoyenne et scrutin proportionnel généralisé ; la refondation d'une Europe "émancipée des lobbies, délivrée du dogme austéritaire" et recentrée sur l'écologie.

JADOT PEINE À DÉCOLLER

David Cormand a précisé à Reuters qu'il avait eu, avec Yannick Jadot, un premier contact avec Benoît Hamon et que des groupes de travail seraient mis en place "pour voir s'il y a des convergences". Mais il a refusé de spéculer sur un éventuel retrait de Yannick Jadot en cas d'accord avec Benoît Hamon.

Il a fait valoir que les questions de personnes ne seraient abordées que lors de l'étape suivante, "s'il y a un accord sur un projet commun".

Un autre responsable d'EELV n'a en revanche pas caché que cela pourrait être l'aboutissement logique de l'exercice.

"Ça peut échouer mais si on allait plus loin, c'est-à-dire jusqu'à un candidat qui ne serait pas Yannick Jadot, nous consulterions les adhérents ou les sympathisants", a-t-il dit.

Dans un sondage Ifop-Fiducial sur les intentions de vote au premier tour de la présidentielle publié jeudi, Benoît Hamon fait un bond à 17%. Jean-Luc Mélenchon perd du terrain, à 9,5%, et Yannick Jadot n'est crédité que de 1% des voix.

Selon David Cormand, le candidat écologiste a recueilli jusqu'ici un peu plus de 350 parrainages sur les 500 nécessaires pour valider sa candidature. "Il y en a entre 10 et 15 qui rentrent chaque jour. Il faut tenir sur ce rythme-là", dit-il.

Le porte-parole d'EELV Julien Bayou estime pour sa part qu'il faudrait plutôt 600 signatures "pour être à l'aise".

"On est plus optimiste qu'il y a trois semaines mais ça reste incertain", a-t-il déclaré à Reuters.

(Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse)

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • 2010jpge
    03 février15:44

    Hamon ,Mélanchon ,Jadot :ils peuvent tous se retirer ; la France n'en serait que grandie !

    Signaler un abus

  • oban07
    03 février15:40

    ce type représente a peine 1% des votants et agit comme si la moitié de la France avait voté pour lui. Tout simplement LAMENTABLE .......................

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.