Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

"J'ai foi en Adil Aouchiche"
So Foot16/08/2020 à 06:00

"J'ai foi en Adil Aouchiche"

"J'ai foi en Adil Aouchiche"

Deux frères qui font de la musique, c'est un refrain connu. Raphaël et Théo ont grandi dans le quartier de Terrenoire, à Saint-Étienne. Un nom qu'ils ont aussi donné à leur duo musical. Raphaël et Théo sont évidemment supporters des Verts.

Dans votre musique, vous décrivez votre attachement à votre quartier et à votre ville. Vous êtes autant attachés à son club de foot ?
Théo : C'est tellement important, la place du football à Saint-Étienne, on grandit avec, il y a des city stades partout. Chaque quartier a son club, tous les dimanches tous les gamins viennent voir le foot. Il y a un chauvinisme dans cette ville qui est inexplicable, parce que ce n'est pas la ville la plus jolie du monde, il ne s'y passe jamais grand-chose... Mais tout le monde, quelle que soit la classe sociale, se retrouve dans le foot. C'est un vecteur très important pour la bonne santé de la ville. Quand l'ASSE est en danger en Ligue 1, comme cette saison à la 17e place avant le confinement, on sent que la ville en pâtit en matière de vitalité, d'entrain... C'est très spécial.

Une descente en Ligue 2, ce serait un cataclysme plus qu'ailleurs ?
Théo : La dernière descente ne remonte pas à si longtemps que ça. Mais ça rendrait la ville franchement malheureuse. Au lycée, j'étais avec des ultras des deux kops, des Green Angels et des Magic Fans. À chaque mauvais résultat de l'ASSE, ils étaient abattus, la journée de lycée était déjà ratée pour eux. Je suis sûr que s'il y a une descente en Ligue 2, il y a 20 000 personnes qui ne peuvent plus dormir le soir à Saint-Étienne. Rien que d'imaginer ça... Non.

Vous avez eu l'opportunité de travailler avec le club ?
Théo : J'ai mixé il y a quelques années à l'Étrat au centre d'entraînement (aujourd'hui baptisé Centre sportif Robert-Herbin, N.D.L.R.). C'était assez drôle, c'était pour la présentation des nouveaux maillots du club. Il y avait tous les anciens, de Julien Sablé à Pascal Feindouno, et ils faisaient un petit tournoi avec les professionnels. J'ai mixé du matin au soir avec mes idoles de jeunesse qui jouaient entre eux, c'était assez fou.
Raphaël : Quand j'ai commencé à faire de la musique, j'ai été produit par un gardien du club, Jody Viviani, qui ne joue plus maintenant. Je faisais de la musique avec un pote à lui, et il kiffait ce qu'on faisait. Donc Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer