Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

BANCA MPS

2.650EUR
-1.37% 
Ouverture théorique 3.940

IT0005218752 BMPS

MIL données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    2.658

  • clôture veille

    2.687

  • + haut

    2.698

  • + bas

    2.625

  • volume

    1 458 929

  • valorisation

    3 022 MEUR

  • capital échangé

    0.13%

  • dernier échange

    22.06.18 / 17:39:20

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.000

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.000

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur BANCA MPS

    Fermer
  • + Portefeuille

    Ajouter BANCA MPS à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter BANCA MPS à mes listes

    Fermer

Italie-Possible tromperie des quatre banques sauvées par l'Etat

Reuters12/12/2015 à 00:47
    ROME/MILAN, 12 décembre (Reuters) - Quatre banques sauvées 
par l'Etat italien le mois dernier se sont peut-être rendues 
coupables d'une forme de tromperie lors de la vente 
d'obligations en ne mettant pas suffisamment en garde des 
investisseurs particuliers qu'ils risquaient de perdre leur 
argent, a déclaré vendredi le ministre de l'Economie. 
    Le gouvernement du président du Conseil Matteo Renzi est de 
plus en plus critiqué par de petits porteurs italiens qui ont 
perdu leurs économies dans le cadre du plan de sauvetage. 
    Fin novembre, l'Italie a lancé un plan de renflouement de 
3,6 milliards d'euros destiné aux banques Banca Marche, Banca 
dell'Etruria e del Lazio  PEL.MI , Cassa di Risparmio di Chieti 
et Cassa di Risparmio di Ferrara avant l'entrée en vigueur de 
nouvelles normes européennes en janvier sur le sauvetage des 
établissements bancaires.  ID:nL8N13I4EM  
    Quelque 130.000 actionnaires et environ 10.500 porteurs 
d'obligations ont été affectés par ce plan. Pour ces derniers, 
ce fut la première fois depuis les années 1930 qu'ils ont accusé 
des pertes à l'occasion d'une crise bancaire. 
    Le suicide d'un retraité qui avait perdu de l'argent à la 
suite du sauvetage a exacerbé le ressentiment, ce qui a conduit 
certains à se demander si les quatre banques avait suffisamment 
averti leurs clients des risques qu'ils encouraient en achetant 
des obligations. 
    "On ne peut exclure que les quatre banques ont vendu des 
obligations subordonnées à des personnes dont le profil de 
risque n'est pas compatible avec ce type d'investissement 
(...)', a dit le ministre de l'Economie Pier Carlo Padoan lors 
d'une audition devant le Parlement. 
    Il a réaffirmé que le gouvernement envisageait de mettre sur 
pied un fonds pour compenser une partie de l'épargne qui a été 
perdue. 
    Le Trésor a déclaré de son côté que les quatre banques 
avaient émis un total de 768 millions d'euros d'obligations 
"junior", les petits porteurs s'étant portés acquéreurs d'au 
moins 340 millions d'euros. 
    Ces derniers ont toujours représenté une source de 
financement assurée pour les banques, qui vendent leurs propres 
obligations dans leurs agences. 
    Des courtiers ont dit vendredi que nombre d'actionnaires 
individuels ont essayé de vendre des obligations bancaires mais 
comme les investisseurs institutionnels n'ont montré aucun 
intérêt pour ces actifs, leur prix a continué de baisser. 
    "Les gens en Italie se précipitent pour vendre des 
obligations bancaires subordonnées. Les petits porteurs sont 
effrayés par les protestations suscitées par le sauvetage des 
quatre banques et essayent de vendre, mais il n'y a aucune 
demande", a déclaré Giuseppe Sersale, gérant de fonds chez 
Anthilia Capital. 
    Les obligations émises par des banques telles que Veneto 
Banca, Banca Popolare di Vicenza, Banca Monte dei Paschi di 
Siena  BMPS.MI  et Banca Carige  CRGI.MI  ont le plus souffert 
de ce mouvement, a dit Alberto Gallo, analyste chez Royal Bank 
of Scotland. 
 
 (Isla Binnie et Silvia Aloisi, Benoit Van Overstraeten pour le 
service français) 
 

Valeurs associées

-1.37%
0.00%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.