1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Italie : les dessous d'une union «antisystème» inédite

Le Parisien14/05/2018 à 17:03

Italie : les dessous d'une union «antisystème» inédite

L'Italie s'apprête-t-elle à être dirigée par des partis antisystème ? Le Mouvement 5 Etoiles (M5S) et la Ligue du Nord ont annoncé ce dimanche avoir trouvé un accord sur un programme pour diriger le pays. Une situation inédite en Europe, qui pourrait néanmoins être contrariée par les divergences entre les deux partis.Pourquoi ils s'allientLe rapprochement de ces deux partis est le résultat des législatives particulièrement chaotiques du 4 mars dernier. Ces élections ont consacré le Mouvement 5 Etoiles et la Ligue, tout en laissant le pays sans majorité au Parlement. Depuis, le pays cherche désespérément une issue politique. Face à ce blocage, Matteo Salvini et Luigi di Maio, les deux chefs de file, ont donc décidé de s'allier. « Même si au départ, les deux partis ne faisaient pas partie des mêmes coalitions, nécessité faisant vertu, ils se sont dit 'essayons de trouver un accord'», analyse pour Le Parisien Marc Lazar, professeur d'histoire et de sociologie politique à Sciences-po, spécialiste de l'Italie et contributeur à l'Institut Montaigne.Ce qui les rassembleMême si leur alliance relève davantage de la raison que de l'amour, les deux partis possèdent de nombreux points communs. « Ils ont tous les deux l'idée de mettre fin à la réforme des retraites de Mario Monti, ils ont une politique très dure contre les immigrés clandestins. Ils souhaitent également l'instauration d'une flat tax, et une réduction des coûts de la politique », explique Marc Lazar, qui appelle à la prudence, tant que le contenu précis de leur contrat n'a pas été dévoilé. LIRE AUSSI > Elections en Italie : le Mouvement 5 étoiles veut brillerCe qu'ils peuvent faire ensembleUne fois désignée, cette coalition risque bien de peser dans le jeu européen. « Ils peuvent aller au prochain Conseil européen et dire maintenant, on ne respecte plus les traités, l'austérité et les contraintes liées notamment à ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer