1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Italie : bonjour déficit, adieu croissance
Le Point02/10/2018 à 11:54

C'est une mission impossible, et humiliante, qui attend le ministre de l'Économie et des Finances italien face à ses collègues de l'Écofin réunis ce lundi à Luxembourg. Giovanni Tria devra en effet défendre la décision de la coalition Ligue-Mouvement 5 étoiles au pouvoir de porter le déficit à 2,4 % pendant trois ans (2019, 2020 et 2021) alors que, pendant des mois, il avait garanti à ses homologues de l'UE que le déficit se limiterait à 1,6 %.

Pour justifier cette volte-face, Giovanni Tria insistera sur l'autre variable de l'équation économique italienne : la croissance. Invoquant un mystérieux plan d'investissements publics de 15 milliards d'euros, dont on ignore la couverture financière, il devrait revoir à la hausse les prévisions de croissance : non plus 1,2 % en 2018 et 1,1 en 2019 comme prévoit l'OCDE, mais respectivement 1,6 % et 1,7 %. Son collègue Paolo Savona, ministre des Affaires européennes, est encore plus optimiste : 2 % en 2018 et 3 % en 2019.

Lire aussi Budget : Rome se risque à fâcher Bruxelles

Économistes perplexes

Grâce à cette croissance robuste, le poids de la dette, actuellement 132 % du PIB, s'allégerait. « Avec la politique de rigueur des précédents gouvernements, la dette n'a fait qu'augmenter, affirment les leaders de la majorité. Nous avons le devoir d'essayer une autre...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer