1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Israël suspend sa participation aux négociations du Caire
Reuters02/08/2014 à 16:28


JERUSALEM, 2 août (Reuters) - Israël n'enverra pas de négociateurs samedi au Caire pour discuter d'une trêve dans la bande de Gaza, a annoncé un responsable israélien accusant le Hamas de tromper les médiateurs internationaux. "Le Hamas ne s'intéresse pas un arrangement", a dit ce responsable sous couvert d'anonymat. Dans la matinée, le président égyptien Abdel Fattah al Sissi, dont le pays sert de médiateur dans cette nouvelle crise, avait réaffirmé que le projet de cessez-le-feu proposé par son pays constituait une "réelle chance" de mettre fin aux hostilités dans la bande de Gaza mais souligné qu'une perte de temps ne pouvait que compliquer la situation. "L'initiative égyptienne est une réelle chance de trouver une solution à la crise qui se déroule dans la bande de Gaza. Le temps perdu (...) complique de plus en plus la situation", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse au Caire avec le président du Conseil italien, Matteo Renzi. Selon un responsable palestinien à Ramallah, en Cisjordanie, une délégation palestinienne composée de représentants de l'OLP mais aussi de membres en exil du Hamas est attendue dans la journée au Caire. Elle ne devrait comprendre en revanche aucun représentant du Hamas ou du Djihad islamique vivant dans la bande de Gaza. L'Egypte sert traditionnellement de médiateur entre Israël et le Hamas, qui contrôlent la bande de Gaza depuis 2007. La trêve entrée en vigueur vendredi matin et qui était censée durer soixante-douze heures devait permettre des négociations indirectes sur une solution durable au conflit. Mais elle a volé en éclats moins de deux heures après avoir débuté. (Dan Williams avec Mostafa Hashem et Oliver Holmes au Caire; Agathe Machecourt et Henri-Pierre André pour le service français)

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • 35924358
    02 août14:46

    C'est en effet une perte de temps puisque le Hamas a violé les 6 cessez le feu précédents. Ce groupe terrorisme ne veut pas la paix, mais ma mort du plus grand nombre de personnes, palestiniennes et israéliennes.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer