1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Israël : les partis arabes choisissent Benny Gantz contre Benyamin Netanyahou
Le Parisien22/09/2019 à 22:30

Israël : les partis arabes choisissent Benny Gantz contre Benyamin Netanyahou

Coup de tonnerre à Jérusalem et dans tout Israël : les partis arabes ont, pour la première fois en plus d'un quart de siècle, recommandé dimanche un candidat pour le poste de Premier ministre d'Israël, en l'occurrence Benny Gantz, dans l'espoir de clore le long règne de Benyamin Netanyahou. Ces partis ont effectué cette recommandation à l'ouverture, par le président Reuven Rivlin, des consultations avec les partis politiques pour désigner celui qui sera chargé de former un gouvernement de coalition, dans le sillage des législatives du 17 septembre. Au terme de ce scrutin, le parti centriste Kahol Lavan ( « Bleu-blanc ») de Benny Gantz a obtenu 33 sièges sur les 120 du Parlement, contre 31 pour le Likoud (droite) de « Bibi » Netanyahou, Premier ministre sortant et le plus pérenne de l'histoire d'Israël à ce poste (13 ans de pouvoir au total). Mais, en comptant leurs alliés, les deux grands rivaux restent incapables d'atteindre le nombre de 61 députés, seuil de la majorité absolue à la Knesset, le parlement israélien. Le président Rivlin, dont la fonction est quasi symbolique, a débuté dimanche soir les consultations afin d'arbitrer le différend. Sans se prononcer dans le détail, il a annoncé la couleur: « Je suis convaincu qu'il faut former un gouvernement stable avec les deux grands partis », le Likoud et Bleu-Blanc. « C'est la volonté du peuple », a-t-il argué. Entendu que « Ruby » Rivlin, est une figure tutélaire du Likoud... Il prêche en quelque sorte pour sa paroisse. « Faire chuter Netanyahou »Mais une grande question demeure: qui pourra diriger cet éventuel gouvernement de coalition ? La « Liste unie » des partis arabes israéliens d'Ayman Odeh, devenue la troisième force politique du pays avec 13 sièges, a causé la surprise en choisissant, Benny Gantz, ancien chef d'état major de Tsahal l'armée israélienne. « Sous l'ère Netanyahou, nous sommes devenus non légitimes dans la politique israélienne ...

Lire la suite de l'article sur LeParisien.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • qleraz
    23 septembre06:23

    le président Reuven Rivlin d'ISSraël, membre du Likoud, s'est scandaleusement immiscé dans les élections en déclarant « Je suis convaincu qu'il faut former un gouvernement stable avec les deux grands partis », le Likoud et Bleu-Blanc. « C'est la volonté du peuple », a-t-il argué.FAUX les électeurs issraéliens ont pour la première fois eu le courage de ne pas voter pour le corrompu BNetanyahou ! Ils ont voté pour la paix.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer