Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Israël-L'heure limite approche pour former un gouvernement

Reuters06/05/2015 à 13:28

JERUSALEM, 6 mai (Reuters) - Benjamin Netanyahu, engagé depuis près de deux mois dans des discussions politiques délicates, n'a plus que quelques heures pour former un gouvernement de coalition, sans quoi il pourrait se voir privé d'un quatrième mandat de Premier ministre. Vainqueur des élections du 17 mars, le chef du Likoud a jusqu'à minuit (21h00 GMT) ce mercredi pour conclure avec d'autres partis un accord lui assurant une majorité à la Knesset. Mais le refus lundi de son ministre des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman, chef de file du parti ultranationaliste Yisrael Beitenu, de faire partie du prochain gouvernement, a considérablement compliqué sa tâche. Netanyahu n'est plus assuré que du soutien de deux petits partis ultra-orthodoxes et d'un parti centriste, ce qui ne lui assure pour l'instant que 53 sièges sur 120. Cette situation le rend donc dépendant du bon vouloir du Foyer juif, un parti d'extrême droite partisan de l'annexion d'une partie de la Cisjordanie palestinienne et qui compte huit députés à la Knesset. En cas d'accord, le nouveau gouvernement ne disposerait donc que d'une voix de majorité. La volonté de Naftali Bennett, le chef de file du Foyer juif, d'annexer une partie des territoires aujourd'hui administrés par les Palestiniens va bien au-delà de la promesse de Benjamin Netanyahu de poursuivre les implantations dans des zones que l'Etat hébreu entend conserver même en cas de nouvel accord de paix. Naftali Bennett est aussi un fervent partisan de l'inscription dans la loi, défendue par Netanyahu, du statut d'Israël comme Etat-nation du peuple juif. Un projet critiqué y compris par le président israélien, Reuven Rivlin, car il remettrait en cause le principe fondateur de l'égalité avec les citoyens arabes israéliens. Zeev Elkin, un négociateur du Likoud, a déclaré que Bennett réclamait le ministère de la Justice pour le Foyer juif, un portefeuille clé. "Je pense que c'est de l'extorsion. Je n'ai pas d'autre mot pour décrire cela", a-t-il dit à la radio de l'armée. Mais plusieurs commentateurs politiques estiment que Netanyahu va céder. En l'absence d'accord sur un nouveau gouvernement à minuit, Rivlin peut, conformément à la constitution israélienne, confier à un autre député la formation d'une coalition. Dans cette hypothèse, cette tâche échoirait logiquement à Isaac Herzog, qui a conduit la coalition de centre-gauche de l'Union sioniste aux législatives. Une grande coalition réunissant Netanyahu et Herzog serait le gage d'une majorité large mais Herzog s'est engagé dès le lendemain du scrutin de mars à siéger dans l'opposition. (Jeffrey Heller, Marc Angrand pour le service français)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.