Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Israël approuve la construction de 560 logements à Jérusalem-Est

Reuters22/01/2017 à 21:29
 (Actualisé avec coup de téléphone Trump/Netanyahu) 
    par Maayan Lubell 
    JERUSALEM, 22 janvier (Reuters) - Deux jours après 
l'investiture de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis, 
Israël a approuvé dimanche les permis de construire de plus de 
560 logements dans trois implantations juives de Jérusalem-Est.  
    Benjamin Netanyahu, qui s'est entretenu dans la journée au 
téléphone avec Donald Trump, s'attend à ce que le nouveau 
président américain soit beaucoup plus conciliant que son 
prédécesseur Barack Obama à l'égard de la politique de 
colonisation en Cisjordanie et à Jérusalem-Est, capturés par 
Israël lors de la guerre israélo-arabe de 1967. 
    "De nombreux dossiers nous attendent, la question 
israélo-palestinienne, la situation en Syrie, la menace 
iranienne", a commenté le chef du gouvernement israélien avant 
le conseil des ministres.  
    Selon Donald Trump, l'entretien téléphonique avec le Premier 
ministre israélien "s'est très bien passé". 
    La municipalité de Jérusalem a approuvé dans le même temps 
la construction de plus de 560 unités de logement dans les 
implantations urbaines de Pisgat Zeev, Ramat Shlomo et Ramot. 
    Ces quartiers ont été annexés à Jérusalem, une annexion non 
reconnue par la communauté internationale.  
    Le gouvernement israélien a toutefois voté en faveur d'un 
report de l'annexion de l'implantation de Maale Adumim où vivent 
40.000 Israéliens. Dans un communiqué, il explique que le projet 
d'annexion serait gelé dans l'attente d'une rencontre entre 
Donald Trump et Benjamin Netanyahu. 
    L'examen du projet, qui figurait à l'ordre du jour de la 
mairie le mois dernier, avait été repoussé à la demande de 
Netanyahu, soucieux de ne pas s'attirer de nouvelles critiques 
de Washington. 
    "On m'a dit d'attendre que Trump prenne ses fonctions parce 
qu'il n'a aucun problème avec les constructions à Jérusalem", a 
confirmé Meir Turgeman, président de la commission de 
planification et de construction de la municipalité, sur les 
ondes de la radio publique.  
    Les Palestiniens "condamnent fermement" la décision 
israélienne, a déclaré Nabil Abou Rdainah, porte-parole du 
président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas.  
    Dans les dernières semaines de son mandat, Barack Obama a 
provoqué la colère du gouvernement israélien en n'opposant pas 
son veto à une résolution du Conseil de sécurité des Nations 
unies réclamant l'arrêt de la colonisation israélienne des 
territoires palestiniens.  
    Désignée par Donald Trump pour devenir la nouvelle 
représentante permanente des Etats-Unis auprès de l'Onu, Nikki 
Haley a dénoncé, comme l'homme d'affaires, l'attitude des 
Nations unies vis-à-vis d'Israël lors de son audience de 
confirmation la semaine dernière.  
    Donald Trump a également promis de transférer l'ambassade 
des Etats-Unis en Israël de Tel Aviv à Jérusalem, une initiative 
qui nuirait à la paix selon Mahmoud Abbas. Selon la Maison 
blanche, les discussions sur ce sujet n'en sont qu'à leurs 
prémices.   
    Un transfert de l'ambassade des Etats-Unis à Jérusalem 
marquerait, s'il est mené à bien, une rupture dans la diplomatie 
proche-orientale américaine, les administrations successives 
ayant estimé qu'il importait de mener des négociations sur le 
statut de Jérusalem, qu'Israël et les Palestiniens revendiquent 
comme capitale. 
 
 (Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.