Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Israël adopte une loi visant les ONG financées par l'UE

Reuters12/07/2016 à 02:46
    par Jeffrey Heller 
    JERUSALEM, 12 juillet (Reuters) - Israël a adopté lundi une 
loi sur les organisations humanitaires cause de vifs débats, ses 
opposants y voyant une attaque du gouvernement de droite contre 
les groupes de défense des droits de l'homme, tandis que ses 
soutiens affirment qu'elle mettra fin aux ingérences étrangères 
dans ses affaires intérieures. 
    La loi transparence" présentée par le ministre de la Justice 
d'extrême droite Ayelet Shaked, obligera les ONG à préciser 
l'origine de leurs donations venues de l'étranger dans les cas 
où plus de la moitié de leur financement provient d'Etats autres 
qu'Israël ou d'organisations étrangères comme l'Union 
européenne. 
    Les Etats-Unis et l'Union européenne se sont inquiétés 
publiquement de ce texte, qui a été adopté lundi en troisième 
lecture par 57 voix contre 48 lors d'une séance parlementaire 
houleuse.  
    Ses opposants jugent la loi discriminatoire, car la plupart 
des groupes qui reçoivent des fonds d'autres pays ou de l'UE 
sont des associations opposées à la politique du gouvernement à 
l'égard des Palestiniens. 
    "La loi sur les ONG (...) illustre, plus que toute autre 
chose, le fascisme naissant qui s'insinue dans la société 
israélienne", a dit à des journalistes le chef de l'opposition 
Isaac Herzog, du parti de centre gauche de l'Union sioniste, 
quelques heures avant le vote. 
    Les fonds privés en provenance de l'étranger, et notamment 
l'argent reçu par les organisations israéliennes qui soutiennent 
les colonies de peuplement établies sur des territoires 
palestiniens, ne sont pas visés par la loi. 
     "C'est une loi dont le seul but est de réduire au silence 
et de marquer ceux qui osent faire entendre des critiques à 
l'égard du gouvernement ou contre les colonies", déclare dans un 
communiqué le groupe Israel Peace Now. 
    Dans sa version finale, la loi a été remaniée pour exclure 
une disposition qui demandait aux membres des groupes de 
réflexion et ONG concernés de porter des badges nominatifs 
spéciaux lors de leurs visites aux législateurs. 
    Le Premier ministre Binyamin Netanyahu a défendu la loi 
comme "démocratique et nécessaire", et a semblé évoquer le 
soutien financier reçu par des groupes israéliens qui défendent 
un Etat palestinien. 
    Sur plus de 30.000 associations enregistrées en Israël, la 
moitié sont en activité. Environ 70 d'entre elles sont 
spécialisées dans le conflit israélo-palestinien et reçoivent 
des fonds de l'Union européenne, ou de pays comme le Danemark, 
la Suède, la Belgique ou la Norvège. 
    "J'espère que les pays (...) tenteront d'influencer Israël 
par la voie diplomatique, et pas en finançant à hauteur de 
millions de dollars ou d'euros des ONG qui essaient 
habituellement de promouvoir leurs opinions", a dit lundi Ayelet 
Shaked à Reuters. 
 
 (Julie Carriat pour le service français, édité par Danielle 
Rouquié) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.