1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Iran, taxe sur les Gafa... Macron et Trump affichent leur «unité» au G7
Le Parisien26/08/2019 à 22:36

Iran, taxe sur les Gafa... Macron et Trump affichent leur «unité» au G7

Donald Trump et Emmanuel Macron, deux chefs d'Etat qui « n'aiment pas perdre leur temps », ont conclu lundi après-midi deux jours et demi de discussions à Biarritz, un passage de témoins alors que les Etats-Unis accueilleront le G7 l'année prochaine. Donald Trump a d'ailleurs indiqué qu'il envisageait d'inviter à cette occasion la Russie, exclue après l'annexion de la Crimée en 2014.Les dirigeants du G7 (Etats-Unis, la France, le Royaume-Uni, l'Allemagne, l'Italie, le Japon et le Canada) ont affiché « une grande unité », de l'avis même du président américain. Il n'a pas été avare en compliments sur son hôte français, qui a « fait du très bon travail pour la France, pour le G7 ». Nombre de contentieux, du commerce à l'Iran, ont été évoqués, et une aide d'urgence de 20 millions de dollars a été décidée pour l'Amazonie.Détente dans le dossier iranien. « Sur l'Iran, le président Trump et moi-même avons eu des échanges ces dernières semaines et ces derniers jours. Nous sommes d'accord sur le fait que l'Iran doit respecter ses obligations nucléaires. L'Iran ne doit jamais avoir l'arme nucléaire. » « Nous avons créé les conditions d'une rencontre et donc d'un accord » entre Trump et Rohani, s'est félicité Emmanuel Macron. « Nous ne cherchons pas à changer le régime iranien. L'Iran peut être un très grand pays, mais ils ne peuvent pas avoir d'armes nucléaires », a déclaré peu après l'Américain.Loin de ses menaces habituelles sur l'Iran, Donald Trump a déclaré avoir lui-même validé la visite surprise de Mohammad Javad Zarif, le chef de la diplomatie iranienne dimanche à Biarritz, en marge du sommet, même s'il n'a pas souhaité le rencontrer.Ce déplacement semble marquer une détente sur le dossier du nucléaire iranien alors que le Golfe semblait encore au bord de l'embrasement cet été après une série d'attaques de pétroliers et la destruction ...

Lire la suite de l'article sur LeParisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer