1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Irak/Syrie-La coalition a endommagé ou détruit 3.222 objectifs - Pentagone
Reuters07/01/2015 à 23:02


WASHINGTON, 7 janvier (Reuters) - Les frappes aériennes de la coalition internationale sous conduite américaine ont endommagé ou détruit depuis août, en Irak et en Syrie, 3.222 objectifs, dont 58 chars, 184 véhicules Humvee, 673 positions de combat ou encore 980 bâtiments ou camps militaires, a fait savoir mercredi le Pentagone. Le colonel Steve Warren, porte-parole du Pentagone, a dit ne pas être en mesure de dire exactement combien d'objectifs avaient été simplement endommagés et combien d'autres détruits. "Mais je crois savoir que le degré de destruction est important. Nos frappes sont extraordinairement exactes". A la date de mercredi 04h00 GMT, les forces aériennes de la coalition avaient mené au total 1.676 raids contre les djihadistes du groupe Etat islamique (EI) en Irak et en Syrie, ce depuis le 8 août, et eu recours pour cela à 4.775 charges explosives, a indiqué un autre porte-parole. Les pays dont les forces ont pris part aux frappes aériennes en Irak sont, en plus des Etats-Unis, les suivants: Australie, Belgique, Grande-Bretagne, Canada, Danemark, France et Pays-Bas. Ceux participant aux frappes en Syrie sont les Etats-Unis, Bahreïn, la Jordanie, l'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis. Parmi 3.222 objectifs endommagés ou détruits figurent aussi 52 bunkers, 14 navires, 259 infrastructures pétrolières, 16 postes de commandement ou encore 79 pièces d'artillerie, mortiers ou canons antiaériens. (David Alexander; Eric Faye pour le service français)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer