Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Investissement PME et défiscalisation
information fournie par Le Revenu06/03/2019 à 11:38

Investir dans les PME peut être rentable. (© DR)

Investir dans les PME peut être rentable. (© DR)

La niche fiscale «Madelin» ou IR-PME est peu connue, mais très efficace pour alléger vos impôts. Surtout, elle vous donne la possibilité de diversifier votre patrimoine en investissant dans des actions non cotées. Explications

Les dispositifs de défiscalisation pour réduire l’impôt sur le revenu sont nombreux : mécanisme du «déficit foncier», loi Pinel, loi Malraux, loi Girardin, régime des Monuments historiques…

Mais les conditions à remplir sont souvent drastiques et l’investissement, parfois surpayé, pas toujours gagnant à long terme. La niche fiscale «Madelin» ou IR-PME est moins connue, mais souvent rentable. Surtout, elle vous donne la possibilité de diversifier votre patrimoine en investissant dans des actions non cotées.

Belles performances

Une famille de placements réservée jusqu’ici à une poignée d’initiés qui ne peut que se démocratiser avec un président de la République à la culture entrepreneuriale forte. Pourquoi ne pas prendre Emmanuel Macron au mot et investir dans «l’économie productive» via des associations de business angels ou des plateformes de «crowdfunding».

Si on en croit les chiffres de l’association française des investisseurs pour la croissance (AFIC), l’investissement dans des PME non cotées surperforme toutes les autres classes d’actifs avec 8,7% de gain par an sur la période 2007 – 2016, contre 5,2% pour l’immobilier et 3% pour le CAC 40 dividendes réinvestis.

Le placement serait en partie décorrélé des marchés financiers. Mieux, compte tenu du risque élevé, le législateur a prévu de vous faire bénéficier de diverses réductions

2 commentaires

  • 11 février12:08

    On peut prendre les épargnants pour des idiots mais pas au delà de certaines limites. FIP et FCPI existent depuis 20 ans et globalement leur performance moyenne doit être proche d'une perte de 50%, certes réduite par un avantage fiscal de 25% (18% pour les moins chanceux). Les pertes de 90% sont légions et on n'arrive même pas a sortir de ces boulets faute d'acheteurs... Bon courage, le Bitcoin est moins risqué, au moins vous pouvez le vendre