Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Investissement de 1,5 milliard pour les trains Intercités

Reuters07/07/2015 à 15:58

INVESTISSEMENT DE 1,5 MILLIARD POUR LES TRAINS INTERCITÉS

PARIS (Reuters) - Le gouvernement a annoncé mardi un investissement d'un milliard et demi d'euros pour renouveler les trains Intercités, dont le modèle va être revu d'ici la mi-2016 avec la perspective de probables suppressions de lignes.

Un rapport remis en mai au secrétaire d'Etat aux Transports, Alain Vidalies, évoquait notamment la mauvaise qualité des trains dits "d'équilibre du territoire", des liaisons qui ne sont assurées ni par les TER, dont les régions sont responsables, ni par les TGV.

Pour y remédier, Alain Vidalies a fait savoir mardi que l'Etat allait investir 1,5 milliard d'euros afin de renouveler le matériel roulant sur les lignes principales, à l'exception des lignes de nuit. Ces fonds proviendront du budget de l'Agence de financement des infrastructures de transport.

L'investissement s'ajoute à celui de 510 millions déjà effectué, qui va aboutir à la livraison des premiers matériels en 2016 et aux quelque deux milliards d'euros qui vont être mobilisés d'ici 2020 pour la rénovation des lignes, en partenariat avec les régions dans le cadre des contrats de plan.

Le diagnostic sur les dessertes, qui avait ému lorsque la commission présidée par Philippe Duron avait préconisé des fermetures de lignes, sera réalisé d'ici mai 2016, ce qui devrait permettre une discussion avec les nouveaux exécutifs régionaux, élus en décembre prochain.

"Ces trains perdent chaque jour du terrain face aux nouvelles offres de mobilité qui se développent et séduisent les clients", a rappelé Alain Vidalies à la presse. "Depuis 2011, c'est près de 20% de voyageurs en moins", a-t-il ajouté, rappelant que le déficit d'exploitation des trains Intercités est passé de 330 millions d'euros environ en 2015 à 450 millions attendus pour 2016.

Une nouvelle convention avec la SNCF doit être signée d'ici décembre prochain, date d'expiration de l'actuelle convention, mais elle devra "laisser la place à des évolutions" pour prendre en compte les conclusions qui seront rendues en mai.

Les lignes de nuit devraient être particulièrement exposées à l'exception de deux d'entre elles : Paris-Briançon et Paris-Saint-Pierre-de-Carol ou Rodez, jugées indispensables en raison de l'absence d'offre alternative.

(Gregory Blachier, édité par Yves Clarisse)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.