Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

E.ON

8.91EUR
+1.17% 
Ouverture théorique 0.00

DE000ENAG999 EOAN

Stuttgart données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    8.85

  • clôture veille

    8.80

  • + haut

    8.94

  • + bas

    8.76

  • volume

    38 570

  • valorisation

    19 601 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    26.04.18 / 21:50:14

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter E.ON à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter E.ON à mes listes

    Fermer

Investir dans les combustibles fossiles, un risque élevé, dit Figueres à Lima

Reuters02/12/2014 à 09:55

par Alister Doyle LIMA, 2 décembre (Reuters) - La chute des prix du pétrole montre qu'investir dans les combustibles fossiles présente un "risque élevé", par comparaison avec les énergies renouvelables, a déclaré lundi Christiana Figueres, secrétaire exécutive de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC), à l'ouverture de la conférence de Lima sur le climat. La volatilité des cours du pétrole "est justement l'une des principales raisons pour lesquelles nous devons nous tourner vers les énergies renouvelables(...)", a-t-elle dit lors d'un point de presse, au début de cette conférence censée préparer celle de Paris l'an prochain. "Nous constatons que l'on comprend de plus en plus que les investissements dans les combustibles fossiles présentent en fait un risque élevé, et deviennent de plus en plus risqués", a-t-il dit en saluant la décision de l'entreprise allemande E.ON EONGn.DE de placer ses centrales thermiques dans une entité distincte afin de se concentrer sur les énergies renouvelables et les réseaux électriques. Pour autant, certains experts sont d'avis que la chute des cours du pétrole pourrait ralentir certains investissements dans les énergies vertes et pourrait rendre certains exportateurs comme la Russie et l'Arabie saoudite réticents à des concessions aux négociations sur les changements climatiques, parce qu'ils craindraient qu'elles ne nuisent à leurs revenus pétroliers. MISE EN GARDE DE PACHAURI "Il est difficile de dire quel sera l'impact net", a dit le scientifique Alden Meyer, alors que le Brent a atteint 67,5 dollars le baril, son plus bas niveau depuis octobre 2009, avant de rebondir à 72,5. Les négociateurs sur le climat espèrent parvenir à un accord en 2015 en vue de contenir au mieux la hausse des températures. "La fenêtre permettant d'agir est en train de se refermer rapidement", a déclaré aux délégués à Lima Rajendra Pachauri, président du Giec (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat). La décision de la Chine et des Etats-Unis, les deux principaux émetteurs de gaz à effet de serre, de coopérer contre le réchauffement climatique et la décision de l'Union européenne de réduire ses émissions d'au moins 40% d'ici 2030 par rapport aux niveaux de 1990 sont cependant autant de nouvelles encourageantes pour les délégués. "Nous avons reçu des signaux très positifs", s'est réjoui le ministre péruvien de l'Environnement Manuel Pulgar Vidal à l'ouverture de la conférence. La conférence de Paris en 2015 devra permettre la conclusion d'un nouveau traité appelé à succéder au protocole de Kyoto de 1997, premier et seul accord international relatif au changement climatique. L'objectif est de réduire à 2°C par rapport aux niveaux pré-industriels la hausse des températures mondiales. (Guy Kerivel et Eric Faye pour le service français)

Valeurs associées

+1.17%
+0.43%
+0.16%
+1.51%
+1.79%
+1.08%
+1.38%
+1.64%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.