1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Invasion de sauterelles en Sardaigne, du jamais vu depuis 70 ans
Reuters11/06/2019 à 14:03

INVASION DE SAUTERELLES EN SARDAIGNE, DU JAMAIS VU DEPUIS 70 ANS

ROME (Reuters) - Des millions de sauterelles ont détruit les récoltes et envahi les maisons en Sardaigne, confrontée à la pire invasion de ces insectes depuis 70 ans, a déclaré mardi la confédération agricole Coldiretti.

"Nous marchons sur des tapis de sauterelles", a déclaré Coldiretti dans un communiqué.

Les insectes ont dévasté 2.500 hectares de patûrages dans la province centrale de Nuoro, entre les villes d'Ottana et Orani.

Les sauterelles sont fréquentes en Sardaigne pendant les mois d'été mais l'île n'avait plus connu une telle invasion depuis la Seconde Guerre mondiale.

"Nous avons connu des sécheresses en 2017 et beaucoup de pluie en 2018, le climat idéal pour que les sauterelles émergent des terres en jachère et migrent ensuite vers les terres cultivées pour se nourrir", explique Michele Arbau, de Coldiretti Sardinia.

"Il n'y a rien à faire cette année", dit-il. Le risque est que le phénomène se reproduise faute de mesures préventives, ajoute-t-il, précisant qu'il est encore trop tôt pour estimer le coût des dégâts.

(Angelo Amante; Jean-Stéphane Brosse pour le service français, édité par Tangi Salaün)

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • frenchto
    11 juin15:56

    s'il y a les oiseaux qui vont avec, c'est très bien, ils auront de quoi manger

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer