Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

INTERACTIF. FN : entre amours et déchirements, la saga des Le Pen

Le Parisien06/05/2015 à 15:54

INTERACTIF. FN : entre amours et déchirements, la saga des Le Pen

Jamais un parti n'a autant mêlé famille et politique que le Front national. Les trois filles de son cofondateur, Jean-Marie Le Pen, se sont toutes impliquées dans la vie du parti. Toutes y ont rencontré leurs époux ou compagnons. La petite-fille, Marion Maréchal-Le Pen, est une étoile montante du frontisme. Mais à fonctionnement dynastique, crises homériques. L'histoire du FN est émaillée de dissensions familiales (voir infographie ci-dessous).

La fameuse scission entre lepénistes et mégrétistes de la fin des années 1990 donne lieu au premier mélange des genres. Tout explose quand -ultime affront de Jean-Marie Le Pen à son numéro 2- le président du Front national envisage que son épouse, Jany, conduise la liste FN aux européennes de 1999 pour bloquer Bruno Mégret. Et lorsque sa fille et héritière désignée, Marie-Caroline Le Pen, décide de rallier Mégret avec son mari Philippe Olivier, Jean-Marie Le Pen la répudie en direct.

Le récent conflit qui a opposé le patriarche à sa benjamine, Marine Le Pen, a remis en lumière la consubstantialité des enjeux politiques et familiaux au sein du parti à la flamme. Retour en janvier 2011. Marine Le Pen succède à son père à la présidence du parti. Etreinte paternelle sur l'estrade, bras de fer en vue. Le vieux leader a du mal à passer la main. Et continue de faire entendre sa petite musique, la provoc' en bandoulière. Pour sa fille, tournée vers la conquête du pouvoir, il faut faire avec une équation aussi stratégique qu'oedipienne : assumer l'héritage tout en s'en démarquant pour lisser l'image du parti.

Le père, lui-même, n'a pas hésité, consciemment ou non, à faire allusion à cette dimension freudienne de ses relations politico-familiales : «On dit que l'ingratitude est la vertu des rois, comme elle est la reine de Thèbes, c'est bien normal...» lâche-t-il lundi, devant le siège du parti. Une citation passée presqu'inaperçue alors qu'elle en dit beaucoup ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.