Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Inquiétudes après une nouvelle manifestation anti-Roms

Reuters29/09/2012 à 21:58

INQUIÉTUDES APRÈS DES MANIFESTATIONS ANTI-ROMS

PARIS (Reuters) - Le Parti de gauche, les écologistes et des organisations de défense des droits de l'homme ont exprimé leur inquiétude samedi et demandé au gouvernement d'agir après l'évacuation sous la pression de riverains d'un camp de Roms à Marseille, puis une manifestation anti-Roms à Lille.

Ce sujet avait déjà déclenché une vive polémique sous le mandat Sarkozy, jusqu'à la Commission européenne, lorsque le gouvernement d'alors s'en était pris officiellement à cette catégorie de population. Il persiste sous la nouvelle majorité, qui poursuit le démantèlement de camps illégaux à condition qu'il soit autorisé judiciairement.

La manifestation de Lille, qui a réuni samedi plusieurs centaines de personnes sous l'égide d'élus de la commune de Cysoing, visait à protester contre l'éventuelle implantation de Roms évacués en août de la banlieue lilloise. Des élus du Front national ont été expulsés du cortège, rapportent des médias.

A Marseille jeudi, la police est intervenue pour un différend entre des Roms et des habitants d'un quartier du nord de la ville. Elle a finalement accompagné les Roms à l'extérieur de ce quartier. Quelques vestiges de leur présence ont ensuite été incendiés, selon la version du ministère de l'Intérieur.

Le parti Europe écologie-Les Verts, membre du gouvernement, a qualifié ces actes à Marseille d'"inqualifiables et inadmissibles".

"Il n'est pas tolérable en République qu'un groupe de personnes privées, quel qu'il soit, puisse décider de ses règles et les appliquer en toute autonomie, au mépris des règles élémentaires de la justice et de notre vivre ensemble", écrit le parti dans un communiqué.

Ils demandent une enquête sur l'affaire de Marseille et l'application d'une circulaire interministérielle du 26 août prévoyant un dispositif de concertation pour accompagner les Roms dans l'attente d'une décision judiciaire sur leurs campements.

La manifestation de Lille a également suscité plusieurs réactions indignées. Le Parti de gauche de Jean-Luc Mélenchon a demandé au gouvernement l'interdiction de telles expressions.

"La République ne saurait accepter de tels évènements. Un maire ne peut pas outrepasser la loi républicaine, les habitants n'ont pas le droit de manifester publiquement des opinions racistes", dit-il dans un communiqué.

Le MRAP (Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples) a également protesté contre les affaires de Marseille et Lille et le fait que la police, manque selon lui à ses responsabilités.

"Le Conseil national du MRAP interpelle le gouvernement pour qu'il condamne de tels actes, et exige de lui qu'il prenne des mesures immédiates et fermes pour éviter leur renouvellement", écrit-il.

L'Union française des associations tziganes demande au gouvernement une audition car elle se dit "en état de choc" depuis l'affaire de Marseille. Une marche pour la dignité du monde Rom doit être organisée partout en Europe et notamment à Paris le 7 octobre, rappelle-t-elle.

De culture et de langue distincte des "gens du voyage" français, les Roms viennent de Roumanie, de Bulgarie et de Hongrie, pays membres de l'Union européenne accusés par des organisations de défense des droits de l'homme de discrimination envers cette minorité.

On estime entre 15.000 et 20.000 le nombre de Roms vivant en France, généralement dans des campements insalubres en périphérie des grandes villes. Environ 3.000 Roms vivraient dans les Bouches-du-Rhône, dont la moitié à Marseille.

Thierry Lévêque

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.