1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Inondations : les niveaux de la Seine et de la Marne remontent, 11 départements en alerte

Le Parisien02/02/2018 à 16:02

Inondations : les niveaux de la Seine et de la Marne remontent, 11 départements en alerte

Les inondations se poursuivent au Nord de la France. Les zones situées aux abords de la Seine, de la Marne et de leurs affluents immédiats sont particulièrement concernées. 11 départements en alerte. Dans la partie nord de la France, 11 départements restent en vigilance orange ce vendredi (niveau 3 sur 4) en raison des inondations. Voici la liste : Aube, Marne, Seine-et-Marne, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne, Paris, Hauts-de-Seine, Yvelines, Val-d'Oise, Eure et Seine-Maritime. La Marne et la Seine en hausse à plusieurs endroits. Les pluies récentes ont fait «repartir à la hausse les niveaux de certaines parties amont des cours d'eau qui avaient entamé leurs décrues», selon Vigicrues, l'organisme en charge de la surveillance du niveau des cours d'eau. «Des débordements dommageables sont toujours en cours sur plusieurs tronçons de la Seine et de la Marne.»«Sur l'aval de la Marne, les niveaux sont en hausse en raison de la propagation de la crue amont combinée aux nouvelles pluies tombées mercredi». En Seine-et-Marne, entre jeudi 6 heures et ce vendredi 6 heures, la hausse des niveaux est régulière et conséquente. Si, à Meaux, elle reste limitée à 14 cm, à Chalifert, elle est de 22 cm, soit quasiment un centimètre par heure.Le long du Grand Morin, à Condé-Sainte-Libiaire, la hausse est aussi conséquente, avec 20 cm en 24 heures.Plus en aval, à Gournay, en Seine-Saint-Denis, à la limite de la Seine-et-Marne, la Marne a pris 18 cm en 24 heures. Le mur anti crue n'a donc pas résisté à l'inexorable montée de l'eau qui a dépassé les 5,5 m. «La crue est pour le moment très lente et il n'y a pas encore d'évacuation», souligne le maire, Eric Schlegel. Un gymnase à Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis) est mobilisé depuis plusieurs jour pour accueillir les habitants évacués. Les autorités s'attendent à un pic à 6 m dans la journée. La Marne déborde à Gournay D'après des prévisions diffusées à 10 heures ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer