1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

INFO LE POINT. Seine-Saint-Denis : les marchands de sommeil présumés travaillaient en famille
Le Point24/10/2018 à 12:40

C'est une délinquance qui ne fait pas de bruit mais qui, chaque année, continue de faire de nombreuses victimes. Selon nos informations, quatre membres d'une même famille ont été présentés, ce mardi 23 octobre, à un magistrat du parquet de Bobigny (Seine-Saint-Denis) dans le cadre d'une enquête sur la mise à disposition de logements insalubres, situés dans un immeuble du Bourget. Les quatre suspects ? un couple, leur fils et leur belle-fille ? seront jugés le 24 janvier 2019.

La justice les soupçonne d'avoir hébergé depuis plusieurs années, dans des conditions insalubres, des dizaines de ressortissants indiens en situation irrégulière sur le territoire français. Toujours selon nos informations, les policiers de l'unité de lutte contre l'immigration irrégulière (ULII) de la Direction territoriale de la sécurité de proximité (DTSP) de Seine-Saint-Denis ont saisi trois biens immobiliers d'une valeur de 1,7 million d'euros ainsi que 120 000 euros en argent liquide et sur des comptes bancaires appartenant aux suspects.

Les policiers de la DTSP ont été informés, à la fin de l'année 2016, de la présence de nombreux ressortissants indiens, entassés dans des appartements, dont plusieurs avaient été déclarés impropres à l'habitation par des arrêtés préfectoraux. « Une victime est venue se confier à la police en expliquant qu'elle occupait un appartement insalubre avec quatre autres ressortissants indiens...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer