1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Indonésie : émeutes à Jakarta après la réélection de Widodo, six morts
Le Parisien22/05/2019 à 14:18

Indonésie : émeutes à Jakarta après la réélection de Widodo, six morts

Au lendemain de l'annonce des résultats officiels de l'élection présidentielle en Indonésie, des affrontements ont opposé des partisans de l'opposition à la police mercredi matin à Jakarta.Le chef de la police, Tito Karnavian, a confirmé que six personnes avaient été tuées, affirmant que la police n'avait pas tiré à balles réelles sur les manifestants. Se basant sur des informations du service médical de la police, il a assuré que certaines victimes "ont des blessures par balle, d'autres des chocs mais nous devons encore clarifier cela". Le gouverneur de Jakarta Anies Basdewan a fait état de 200 blessés en début de journée. Certaines fonctionnalités des réseaux sociaux, comme le partage de vidéo et de photo, ont été bloquées pour limiter la propagation de rumeurs et de fausses informations, a indiqué le ministre coordinateur de la Sécurité Wiranto.Environ 70 manifestants arrêtésLes affrontements ont débuté dans la nuit. Des forces antiémeutes ont eu recours à du gaz lacrymogène pour disperser des manifestants qui lançaient des pierres et des feux d'artifice dans leur direction. D'autres émeutiers ont mis le feu à des étals de marchands et plusieurs véhicules ont été incendiés. Près de 70 manifestants ont été arrêtés.Une importante station de train desservant le centre-ville a été fermée et plusieurs axes routiers menant vers la commission électorale (KPU) et l'organe de supervision électorale (Bawaslu) étaient fermés au trafic routier mercredi. Des centres commerciaux, des entreprises ainsi que des écoles ont également été fermés. Six people have died, and there are fears hundreds have been injured during wild riots - sparked by the Indonesian election result. @renaehenry9 #9News pic.twitter.com/hjasCSTqwf-- Nine News Australia (@9NewsAUS) 22 mai 2019Plus de 30.000 hommes des forces de l'ordre avaient été déployées dans la capitale en prévision de la publication des ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer