1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Incendies en Californie : dans Paradise dévasté, Trump exprime sa «tristesse»
Le Parisien17/11/2018 à 23:44

Incendies en Californie : dans Paradise dévasté, Trump exprime sa «tristesse»

Fumée épaisse, maisons en ruines, voitures calcinées : un spectacle de désolation attendait samedi Donald Trump à son arrivée à Paradise, petite ville presque totalement rasée par l'incendie le plus meurtrier de l'histoire de la Californie.Le visage grave sous sa casquette camouflage « USA », le président américain, qui ne portait pas de masque malgré l'épaisse fumée qui enveloppe toujours la région, a constaté l'ampleur des dégâts aux côtés de la maire de Paradise, Jody Jones. « C'est très triste à voir », a-t-il déclaré après avoir passé une vingtaine de minutes dans un camp de mobile-homes, où seul un drapeau américain apportait une touche de couleur au milieu des cendres.«Je veux un super climat et nous allons l'avoir»Interrogé sur le fait de savoir si cette visite avait fait évoluer sa position sur le changement climatique, le président américain a répondu : « Non, non, j'ai un avis tranché. Je veux un super climat et nous allons l'avoir ». Pourtant il avait concédé la veille que le réchauffement climatique avait « peut-être un peu contribué » à la progression fulgurante des flammes. « En ce qui concerne le nombre de morts, personne ne sait véritablement à ce stade, il y a beaucoup de personnes portées disparues », a-t-il ajouté. Le « Camp Fire » a ravagé près de 60 000 ha dans le nord de la Californie. L'incendie a fait 71 morts et plus de 1 000 personnes sont encore portées manquantes. Paradise, avant et après l'incendie Neuf mille pompiers encore déployés Dans le sud de l'Etat, près de Los Angeles, le « Woolsey Fire » a brûlé près de 40 000 hectares, dont une partie de la célèbre station balnéaire de Malibu, prisée des stars. Il a fait au moins trois morts. Il pourrait être maîtrisé lundi. Près de 9 000 pompiers sont déployés sur les deux brasiers, qui ont entraîné l'évacuation de dizaines de milliers d'habitants, dont beaucoup n'ont pas encore été ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer