Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Incendie d'une usine en Corée du Sud: 18 ressortissants chinois parmi les 22 personnes tuées
information fournie par AFP 24/06/2024 à 16:13

Un enquêteur des pompiers sur les lieux de l'incendie d'une usine de batteries au lithium, à Hwaseong, le 24 juin 2024 en Corée du Sud ( AFP / ANTHONY WALLACE )

Un enquêteur des pompiers sur les lieux de l'incendie d'une usine de batteries au lithium, à Hwaseong, le 24 juin 2024 en Corée du Sud ( AFP / ANTHONY WALLACE )

Dix-huit ressortissants chinois figurent parmi les 22 personnes tuées dans l'incendie d'une usine de batteries au lithium en Corée du Sud, ont annoncé les pompiers lundi, précisant qu'une personne restait portée disparue.

"Vingt étrangers figurent parmi les morts, dont 18 Chinois, un Laotien et une personne de nationalité inconnue", a déclaré à la presse un membre des pompiers sur place, Kim Jin-young, ajoutant que l'identification des victimes était difficile en raison de leurs brûlures.

Plus de 100 personnes travaillaient dans l'usine lorsque des ouvriers ont entendu une série d'explosions au deuxième étage, où les batteries de lithium sont inspectées et emballées, a expliqué la même source.

L'incendie s'est produit à Hwaseong, au sud de Séoul, dans une usine appartenant au fabricant sud-coréen Aricell, spécialisé dans les batteries.

Après avoir réussi à maîtriser le gigantesque brasier, les pompiers se sont introduits dans le bâtiment afin d'en extraire les corps. "La plupart des corps sont grièvement brûlés et il faudra du temps pour les identifier", a souligné Kim Jin-young.

Les pompiers sud-coréens sont encore à la recherche d'une personne toujours portée disparue, a-t-il ajouté.

Les premières constatations indiquent que le feu s'est propagé en quelques secondes, avec des fumées toxiques qui ont aussitôt submergé les travailleurs, a déclaré Cho Sun-ho, chef du service des services anti-incendie de la province de Gyeonggi.

"De la fumée blanche a commencé à s'échapper d'une pièce (où se trouvent les batteries) et il n'a fallu que 15 secondes" pour que le sinistre s'étende à tout l'espace en raison de la déflagration soudaine, a-t-il expliqué. Comme il s'agissait d'un incendie au lithium, les efforts des ouvriers pour l'éteindre semblent avoir été vains.

"On suppose que les victimes ont inhalé en peu de temps des fumées toxiques qui les ont axphyxiés rapidement, leur faisant perdre connaissance", a-t-il ajouté.

Des secouristes évacuent le corps d'une victime de l'incendie meurtrier dans une usine de batteries au lithium, à Hwaseong, en Corée du Sud, le 24 juin 2024 ( AFP / ANTHONY WALLACE )

Des secouristes évacuent le corps d'une victime de l'incendie meurtrier dans une usine de batteries au lithium, à Hwaseong, en Corée du Sud, le 24 juin 2024 ( AFP / ANTHONY WALLACE )

Des dizaines de camions de pompiers étaient alignés à l'extérieur de l'usine, a constaté un journaliste de l'AFP, tandis que les secours évacuaient les corps, recouverts de couvertures bleues, à l'aide de brancards.

Le président sud-coréen Yoon Suk Yeol s'est rendu lundi soir sur le site de la catastrophe, et a fait le tour du bâtiment calciné, portant un casque de sécurité et un masque, avant de saluer les pompiers.

Il semble que "du matériel d'allumage était positionné devant la sortie de secours, ce qui a empêché les ouvriers de s'échapper et a entraîné de nombreuses morts", a déclaré M. Yoon.

Le président a ordonné aux autorités de procéder à un contrôle des usines similaires qui utilisent des produits chimiques et "de prendre des mesures pour éviter que de tels accidents se reproduisent".

- Hautement inflammables -

Hautement inflammables, environ 35.000 batteries au lithium seraient stockées au deuxième étage de l'usine où s'est déclaré l'incendie.

Des camions de pompiers devant une usine de batteries détruite par le feu, à Hwaseong, en Corée du Sud, le 24 juin 2024 ( AFP / ANTHONY WALLACE )

Des camions de pompiers devant une usine de batteries détruite par le feu, à Hwaseong, en Corée du Sud, le 24 juin 2024 ( AFP / ANTHONY WALLACE )

"Il était difficile de rentrer dans le bâtiment car nous craignions que d'autres explosions ne se produisent", a relaté M. Kim, précisant que les pompiers ont combattu les flammes avec du "sable sec".

Les incendies au lithium sont très difficiles à combattre avec des moyens conventionnels.

Les batteries au lithium sont utilisées dans tous les domaines, des ordinateurs portables aux véhicules électriques.

Des images diffusées par l'agence Yonhap ont montré des panaches de fumée grise s'élevant au-dessus du bâtiment de l'usine ravagé par les flammes.

Les autorités locales ont mis en garde les habitants de la ville de Hwaseong contre les fumées, leur recommandant de ne pas sortir de chez eux.

"Il y a beaucoup de fumée en raison des feux dans une usine. Veuillez faire attention à la sécurité, notamment en vous abstenant de sortir", indique un message d'alerte envoyé par SMS.

Sur les lieux de l'incendie meurtrier d'une usine de batteries, à Hwaseong, en Corée du Sud, le 24 juin 2024 ( AFP / ANTHONY WALLACE )

Sur les lieux de l'incendie meurtrier d'une usine de batteries, à Hwaseong, en Corée du Sud, le 24 juin 2024 ( AFP / ANTHONY WALLACE )

La Corée du Sud est un important producteur de batteries, notamment celles utilisées dans les véhicules électriques.

Cet incendie est l'une des pires catastrophes industrielles que le pays ait connues depuis des années.

En 1989, un accident dans une usine de produits chimiques à Yeosu, dans la province de Jeolla du Sud, avait fait 16 morts et 17 blessés. En 2020, trente-huit personnes ont péri dans l'incendie d'un entrepôt à Icheon au sud de Séoul.

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer