1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Incendie à Notre-Dame : que reste-t-il des trésors religieux ?
Le Parisien16/04/2019 à 00:04

Incendie à Notre-Dame : que reste-t-il des trésors religieux ?

Que restera-t-il des inestimables trésors que Notre-Dame de Paris héberge ? L'incendie, dont la cathédrale mondialement connue a été la victime a submergé d'émotions croyants comme athées. Aura-t-il épargné les pièces d'art sacré qui font se déplacer environ 13 à 14 millions de visiteurs par an ? Lundi soir, le général Jean-Claude Gallet, commandant de la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris, présent sur place a assuré que « les œuvres les plus précieuses ont été mises à l'abri ». Mgr Patrick Chauvet, recteur de la cathédrale, a, lui affirmé lors d'un point presse qu'ont été sauvés la Couronne d'épines, la tunique de Saint-Louis et « quelques calices ». « Mais enlever les grands tableaux, c'est impossible », a-t-il souligné. LIRE AUSSI > Incendie : sauver Notre-Dame « n'est pas acquis »Les reliquesEn s'effondrant, la flèche a emporté, on en est sûr, avec elle trois reliques dissimulées dans la statuette de coq qui faisait office de girouette : une des 70 épines de Sainte Couronne du Christ, une relique de Saint Denis et une de Sainte Geneviève. Selon les historiens, ce coq enfermant ces trésors servait de « paratonnerre spirituel » afin de protéger les fidèles de la cathédrale mais aussi les Parisiens. Les statues des douze apôtres et quatre évangélistes, qui entouraient sur quatre rangées la base de la flèche, ont eux échappé de justesse aux flammes. Les œuvres, en cuivre repoussé, ont en effet été décrochées jeudi dernier à l'aide d'une grue de plus de 100 m de haut afin d'être restaurées. Elles ne pourront malheureusement pas reprendre leur place dès 2022 comme cela était programmé dans le cadre des travaux de rénovations de la flèche. Les statues des douze apôtres et quatre évangélistes, ont elles échappé de justesse aux flammes. Lemaitre/Artedia/Leemage Le Mur du ChœurOn ne sait pas dans quel état il est. Ce sont des scènes de la vie de Jésus qui ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • nayara10
    16 avril00:15

    On se croirait presque en Syrie .Il gaze son peuple et l'héritage Chrétien brûle tous les jours ....Il nous reste la Tour Eiffel plus laïque et qui ne brûlera pas ...Mais ...

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer