Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Impôt minimal pour les entreprises : un lourd coût pour l'Irlande
Boursorama avec Media Services16/04/2021 à 11:33

Mise sur la table par le Trésor américain, soutenue par le FMI et saluée par des pays comme la France et l'Allemagne, la perspective se rapproche d'établir à l'échelle mondiale un taux d'imposition minimum sur les sociétés.

Le ministre irlandais des Finances Paschal Donohoe, en février 2021. ( POOL / YVES HERMAN )

Le ministre irlandais des Finances Paschal Donohoe, en février 2021. ( POOL / YVES HERMAN )

Le gouvernement de l'Irlande, qui attire de nombreuses multinationales avec une fiscalité avantageuse, a estimé mercredi 14 avril qu'il perdrait deux milliards d'euros par an de recettes à partir de 2025 en cas d'application d'un taux minimal international d'imposition des sociétés. Une idée à laquelle la France est de son côté favorable.

Prenant acte des "progrès vers de nouvelles règles fiscales internationales" liés à la pandémie de Covid-19, le ministre des Finances irlandais Paschal Donohoe a chiffré l'impact sur les finances publiques du pays à 500 millions d'euros dès l'an prochain . Selon les projections de son ministère, l'effet atteindrait deux milliards d'euros par an à partir de 2025 si l'idée d'un taux minimal international d'imposition était appliquée.

Mise sur la table par le Trésor américain, soutenue par le FMI et saluée par des pays comme la France et l'Allemagne, la perspective se rapproche d'établir à l'échelle mondiale un taux d'imposition minimum sur les sociétés. L'Irlande a déjà fait part de ses "réserves" concernant cette idée, notamment pour les économies de petites taille qui utilisent des taux faibles à des fins de compétitivité face aux grandes puissances.

Depuis 2003, l'Irlande applique un taux de 12,5% d'impôt sur les sociétés, très faible comparé aux autres pays européens et à beaucoup de pays développés. Le pays a été accusé de pratiquer une forme de "dumping fiscal" pour attirer des multinationales qui y ont installé leur siège européen et ont largement contribué à sa croissance des dernières années. 

13 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • WLJS
    16 avril13:25

    IL faut d'abord savoir que sera ce taux minimal avant de pleurer.S'il est de 13 ou 15% l'Irlande n'a rien à craindre!

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer