1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Imbroglio autour de l'âge légal de départ à la retraite
Le Point19/03/2019 à 17:11

Faut-il retarder l'âge légal de départ à la retraite à 65 ans ? À cette question posée lors du débat Le grand Jury RTL-Le Figaro-LCI dimanche, Agnès Buzyn, la ministre des Solidarités et de la Santé, en charge du dossier au sein du gouvernement, a répondu qu'elle n'y était « pas hostile ». « Nous verrons si, dans la réforme, il conviendra de proposer éventuellement un allongement de la durée du travail », a-t-elle ensuite expliqué.Sa déclaration en a surpris plus d'un, au premier rang desquels le haut commissaire en charge de mener de la consultation engagée avec les syndicats et le patronat, Jean-Paul Delevoye. Pendant sa campagne électorale, Emmanuel Macron s'était en effet engagé à ne pas toucher à l'âge légal de départ, aujourd'hui fixé à 62 ans. Cette borne avait d'ailleurs été confirmée par le haut commissaire lui-même, le 10 octobre, après une longue première phase de concertation.Quelle mouche a piqué la ministre des Solidarités ? Mardi après-midi, lors des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale, Agnès Buzyn a démenti avoir proposé de toucher à l'âge de départ en retraite. « ?Aucune modification de l'âge minimal de départ à la retraite n'est envisagée, ni sur la table des négociations que pilote le haut commissaire à la réforme des retraites (?). Ce n'est pas non plus le sens des propos que j'ai tenus dimanche et dont les diverses interprétations sont à l'origine d'une...

Lire la suite sur Le Point.fr

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • sense78
    19 mars19:37

    Ce pays mérite mieux que des girouettes à sa tête! Lancer des pistes de réformes et démentir le lendemain, annoncer une chose et son contraire, faire un virage à 180 degrés dès qu'une idée est critiquée par les médias, faire un pas en avant et deux en arrière ne permet pas de croire qu'il existe un cap. Les Français sont déboussolés et pessimistes devant cet amateurisme et ce manque de courage.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer