1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Ile-de-France - Pass contraception : la fausse polémique
Le Point21/04/2016 à 14:08

Najat Vallaud-Belkacem en a même appelé à Simone de Beauvoir, c'est dire si l'heure est grave. Dans un tweet un rien sentencieux, la ministre de l'Éducation écrit, le 14 avril : « Trente ans après la mort de Simone de Beauvoir, Valérie Pécresse met fin au Pass-contraception. » Comprendre : la nouvelle présidente (LR) de l'Ile-de-France commet un affront à l'encontre des jeunes filles (et garçons) de la région en supprimant ce dispositif.

Imaginé en 2010 par Ségolène Royal en Poitou-Charentes et adopté, depuis, par la moitié des anciennes régions françaises, ce Pass veut faciliter l'information et l'accès à la contraception en offrant aux jeunes (lycéens, pour l'essentiel) des coupons qui donnent droit à des soins gratuits et anonymes (moyens contraceptifs, consultations, etc.).

Or, le dispositif ne fonctionne pas. C'est l'Inspection générale des affaires sociales (Igas) qui le dit dans un rapport publié il y a un an : le Pass contraception ne bénéficie que d'un « taux de recours des mineurs excessivement faible ». La proportion de Pass distribués par rapport à la population concernée est inférieure à 4 % dans les quatre régions observées par l'Igas (Poitou-Charentes, Aquitaine...), avec un piteux 0,1 % en Rhône-Alpes. En cause, selon le rapport : le Pass est difficile d'emploi, notamment parce que les mineurs ne savent pas comment l'obtenir ni où l'utiliser, et les...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer