1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Île-de-France : la colère de Valérie Pécresse face à l'explosion des vols dans le métro
Boursorama avec AFP Services14/11/2019 à 13:09

La présidente d'Île-de-France Mobilités Valérie Pécresse a révélé ce jeudi 14 novembre que le nombre de vols avait augmenté de "60% dans le métro" et le RER parisien sur les dix premiers mois de l'année et dénonce la baisse des effectifs de la police nationale dans les transports parisiens.

Valérie Pécresse, le 31 août 2019, à Brive, en Corrèze. ( AFP / DIARMID COURREGES )

Gare aux pickpockets dans le métro et le RER parisien. Les vols ont atteint un niveau record, déplore ce jeudi 14 novembre Île-de-France Mobilités (IDFM) - l'autorité organisatrice des transports en région parisienne.

De janvier à octobre 2019, le nombre de vols a augmenté de de "60% dans le métro" et le RER a indiqué Valérie Pécresse, la présidente de l'IDFM, lors d'une visite à la station Bonne-Nouvelle, dans le centre de la capitale, rapporte Le Parisien . "C'est une hausse du phénomène inédite" , confirme Stéphane Gouaud, le directeur de la sûreté de la RAT, qui précise que "sur la même période, le nombre d'interpellations de pickpockets effectuées par les agents du GPSR a augmenté de 104%."

Selon les données rapportées par Le Figaro , 7.485 vols ont été commis lors des derniers mois, contre 4.721 sur la même période l'an dernier, soit une augmentation de 59% plus précisément. Les vols sans violence représentent plus des deux tiers des infractions et ont progressé de 74 %, à 5.093 contre 2.920. Les vols avec violence ont également augmenté de 33 % : 2.392 contre 1.801.

À Châtelet-Les-Halles, station centrale et particulièrement fréquentée, le nombre de vols, avec et sans violences, a presque doublé cette année : 322 contre 165 en 2018. À la station Opéra-Auber-Havre Caumartin, les vols sont passés de 114 à 227, et à La Défense de 199 à 66.

Face à cette situation, Valérie Pécresse s'en prend à l'État. Elle dénonce la baisse des effectifs de la police nationale dans les transports parisiens. Elle a écrit au ministre de l'Intérieur Christophe Castaner pour déplorer la suppression de 350 postes de policiers sur 1.350 depuis 2015 et pousse un "coup de gueule" ce jeudi, rapporte Le Parisien : "Quand IDFM ajoute des effectifs de sécurité, ce n'est pas pour que dans le même temps la police nationale se retire. Cette hausse de 60 % c'est aussi à cause des choix de l'État et de M. Castaner".

28 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M3366730
    14 novembre18:56

    VOILA CE QUI COUTE LE PLUS, A REFORMER https://www.ccomptes.fr/fr/publications/les-regimes-speciaux-de-retraite-de-la-ratp-de-la-sncf-et-des-industries-electriques TELECHARGEZ ET DIFFUSEZ LE RAPPORT https://www.ccomptes.fr/system/files/2019-07/20190716-rapport-regimes-speciaux-retraite.pdf "En 2017, les financements publics représentaient 62 % du total des ressources du régime de la SNCF, 59 % de celui de la RATP et 28 % dans le cas des IEG100. Ils s'élevaient au total à 5,5 Md€. "

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer