Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Idir et Zidane, la Françalgérie
So Foot04/05/2020 à 12:00

Idir et Zidane, la Françalgérie

Le grand chanteur algérien d'expression kabyle, Idir, s'est éteint samedi 2 mai à 70 ans à Paris. La proximité d'estime qui le liait à Zinédine Zidane, autre grand fils de Kabylie, a contribué à travers leur talent à rapprocher les peuples de France et d'Algérie.

A Vava Inouva


1975 fut une grande année pour l'Algérie. Treize ans après son indépendance, le pays-phare des luttes anticoloniales avec le Vietnam est un des membres actifs de l'OPEP qui impose au monde la nouvelle donne sur le marché du pétrole. Figurant en bonne place au sein des Pays Non Alignés qui récusent la tutelle américaine ou soviétique, l'Algérie est un partenaire recherché sur le plan diplomatique. En 1975, le réalisateur algérien Mohammed Lakhdar-Hamina reçoit la Palme d'Or à Cannes pour son film Chronique des Années de Braise. Organisatrice des Jeux Méditerranéens à l'été 75, l'Algérie fait sensation en remportant le tournoi du football. En finale, elle bat à Alger la France B dans un match palpitant (3-2) qui scelle un début de réconciliation entre les deux pays. Le sélectionneur algérien est une vieille connaissance du foot français, Rachid Mekhloufi, ex-idole des Verts et de Geoffroy-Guichard des années 50 et 60. En 1975 également, malgré un championnat moyen, un club de foot devient le vecteur des revendications identitaires berbères, la JSK (Jeunesse Sportive de Kabylie), depuis le double titre de champion du pays en 1973 et 1974. Et puis surtout, au milieu de cette décennie 1970, une chanson qui résonne dans toute l'Algérie parvient en France et s'étend bientôt au monde. Le titre ? A Vava Inouva.

Mekhloufi, le football et la révolution

Cet air de poésie chantée est interprété par Idir, un jeune kabyle de 26 ans qui se prédestinait au métier de géologue. C'est une ballade poignante coécrite avec Mohamed Benhamadouche et chantée avec douceur. Elle raconte une veillée familiale autour du père (vava, en kabyle) dans les hautes montagnes du Djurdjura. De son vrai nom Hamid Cheriet, Idir va vite devenir le chef de file de la nouvelle chanson berbérophone entraînant dans son sillage Lounis Aït Menguellet, Djamel Allam, le groupe féminin Djurdjura et plus tard Lounès Matoub. Idir puise son inspiration dans la musique folklorique berbère et chante en tamazight, Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer