Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Hubert Faure, l'avant-dernier héros français du commando Kieffer
AFP17/04/2021 à 18:31

Hubert Faure lors de la Seconde guerre mondiale et en 2014 ( AFP / Joël SAGET )

Hubert Faure lors de la Seconde guerre mondiale et en 2014 ( AFP / Joël SAGET )

Hubert Faure, décédé dans la nuit de vendredi à samedi à l'âge de 106 ans, était l'avant-dernier membre du commando Kieffer, ces Français qui ont participé au Débarquement de Normandie le 6 juin 1944.

Il reste donc désormais un seul survivant du commando, Léon Gautier, âgé de 98 ans.

Les 177 fusiliers marins des Forces françaises libres du commando Kieffer, intégré au Royal Marine Commando N°4, sont les seuls Français en uniforme à avoir participé au Débarquement allié en Normandie.

Portant le nom du capitaine de corvette Philippe Kieffer, qui avait constitué ce groupe de volontaires, le commando avait été entraîné en Écosse.

Né le 28 mai 1914 à Neuvic (Dordogne), Hubert Faure est le fils d'un Poilu de la Première Guerre mondiale mort des suites de ses blessures aux gaz subies à Verdun.

Hubert Faure pose en 2008 à Neuvic-sur-Isle dans une rue à son nom ( AFP / - )

Hubert Faure pose en 2008 à Neuvic-sur-Isle dans une rue à son nom ( AFP / - )

Engagé dans l'armée, il sert dans un régiment de chars de combat quand éclate la Seconde guerre mondiale. Fait prisonnier en juin 1940, il parvient à s'échapper et rejoint les forces françaises après la signature de l'Armistice.

Quand les Alliés déclenchent l'opération Torch en Afrique du Nord en novembre 1942, Hubert Faure décide de rejoindre les Forces françaises libres en Angleterre. Nouvelle arrestation en Espagne, par les franquistes, et nouvelle évasion. Il gagne le Portugal et s'envole pour l'Angleterre.

Un an avant le Débarquement, il se porte volontaire pour rejoindre les troupes dirigées par le commandant Kieffer.

Expérience militaire, excellente condition physique, moral d'acier... Vite repéré, Hubert Faure est choisi pour encadrer des hommes.

Peu avant le Débarquement, il découvre les cartes muettes des plages à prendre d'assaut et reconnaît aussitôt la Normandie.

- "Personne ne s'est dégonflé" -

Carte de combattant d'Hubert Faure ( AFP / Joël SAGET )

Carte de combattant d'Hubert Faure ( AFP / Joël SAGET )

Des années plus tard, il se remémorait les paroles du commandant Kieffer avant l'opération: "il nous a dit qu'il y aurait beaucoup de pertes. Ceux qui ne voulaient pas y aller pouvaient partir, il ne leur en voudrait pas. Mais personne ne s'est dégonflé. A cet âge-là, nous n'avons pas peur de mourir".

Le jour J, Hubert Faure est soufflé par l'explosion d'obus allemands qui lui décollent la plèvre et lui font cracher du sang. Il reçoit même la communion de l'aumônier du commando.

Mais il repart au combat et prend même un moment le commandement. Plusieurs fois blessé les semaines suivantes, il doit mettre un terme à sa carrière militaire à la fin de la guerre.

Revenu à la vie civile, il se marie -Kieffer est son témoin-, reprend ses études et devient ingénieur des travaux publics, travaillant en Afrique notamment.

Grand Officier de la Légion d'honneur, Hubert Faure s'était vu remettre, en 2008, sa cravate de Commandeur par l'amiral Philippe de Gaulle. Le 1er janvier 2021, il a été élevé à la dignité la plus haute, celle de Grand-croix de la Légion d'honneur.

Emmanuel Macron avait rendu hommage aux 177 héros français en juin 2019, pour le 75e anniversaire du Débarquement.

Des soldats s'entraînent au camp d'Achnacarry en Ecosse en juillet 1943, dont Léon Gautier (premier rang au centre), seul survivalt désormais du commando Kieffer ( AFP / Joël SAGET )

Des soldats s'entraînent au camp d'Achnacarry en Ecosse en juillet 1943, dont Léon Gautier (premier rang au centre), seul survivalt désormais du commando Kieffer ( AFP / Joël SAGET )

"Ils n'étaient qu'une poignée, certes, mais une poignée de braves (...) un symbole ô combien puissant pour l'honneur de la France", avait salué le président de la République.

C'est précisément à Colleville-Montgomery, à l'extrême flanc est des 80 km de plages où déferlèrent les alliés (Sword Beach), qu'avait débarqué ce commando. 27 hommes avaient été tués à la fin de la bataille de Normandie fin août 1944, dont 10 dès le soir du 6 juin.

Une unité des commandos de la Marine nationale porte toujours le nom de Kieffer et le béret vert des commandos marine est porté "couché à droite", le badge à gauche "à l'anglo-saxonne", un souvenir de la constitution de ces commandos en Écosse en 1942.

frd/mw/ang/gvy/shu

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer