1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

« Honte de prendre l'avion », le mouvement qui inquiète Alexandre de Juniac
Le Point30/05/2019 à 13:20

À la réunion annuelle de l'Association internationale du transport aérien (AITA) qui se tient actuellement à Séoul, Alexandre de Juniac a fait part de son inquiétude. L'ancien président d'Air France-KLM qui dirige AITA observe de près le mouvement flygskam, né en Suède en 2018. « La honte de voler » s'est propagée sur les réseaux sociaux en mettant en ligne des célébrités suédoises parties en vacances en avion et indiquant la quantité de CO2 qu'elles ont ainsi consommée. À Stockholm s'est aussi tenu un salon des vacances en train, une première en Europe.La Suède est un pays qui s'étend du nord au sud sur plus de 1 500 kilomètres. Les habitants y prennent cinq fois plus l'avion que la moyenne mondiale. Pour bien montrer que la problématique est prise en compte, SAS, la compagnie multinationale de la Suède, du Danemark et de la Norvège, et Airbus viennent de signer la semaine dernière un protocole d'accord pour la recherche sur les écosystèmes et les infrastructures des avions hybrides et électriques.Baisse des vols intérieurs suédoisSwedavia AB, qui gère dix aéroports, fait état d'une baisse du trafic passager, et ce, pour la première fois depuis 2009. Sur un an, les vols intérieurs ont reculé de 6 % et les internationaux de 2 %. Au premier trimestre 2019, avec la médiatisation du mouvement, le nombre de passagers a reculé de 4,4 % sur l'ensemble des 38 aéroports suédois. Conséquence directe de « flygskam » ? Rien...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer