1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Hongkong : la manifestation de ce samedi sera-t-elle un tournant ?
Le Parisien31/08/2019 à 07:11

Hongkong : la manifestation de ce samedi sera-t-elle un tournant ?

Nouveau week-end, nouvelles manifestations à Hongkong. Depuis 3 mois, les mobilisations en faveur de plus de démocratie dans la mégalopole ne faiblissent pas, alors qu'aucune demande des manifestants n'a été réalisée et que l'exaspération grandit au sein du mouvement. Cependant, la manifestation de ce samedi s'annonce exceptionnelle à de nombreux égards, certains experts allant même jusqu'à la qualifier de « tournant » du mouvement.Tout d'abord, sa tenue est pour l'heure incertaine, puisque la manifestation a été interdite par les autorités hongkongaises, à l'inverse de celle de la semaine dernière. « Les organisateurs du Front civil des droits de l'homme (FCDH) ont décidé d'annuler la marche », rappelle Antoine Bondaz, chercheur à la fondation pour la recherche stratégique et enseignant à Science Po. « La question qui se pose alors reste de savoir s'il y aura quand même une marche », ainsi que son ampleur ajoute-t-il. Car cette fois, les participants pourront être légalement arrêtés.D'autant plus que les manifestants présents pourront facilement être retrouvés par les forces de l'ordre. En effet, la grande nouveauté des manifestations de la semaine dernière a été le recours aux canons à eau, une première. Sauf que dans l'eau projetée, les autorités ont mis un produit détectable à l'aide d'une lampe à ultraviolet, comme le rapporte Amnesty International. AFP/Philip Fong « Cela risque de faire peur à une bonne partie de la population et de faire retomber la manifestation », analyse Jean-Vincent Brisset, directeur de recherche à l'Institut de relations internationales et stratégiques. « Cela va donner une légalité à la répression policière », qui aura ainsi comme argument de dire que la personne était présente à une manifestation interdite, précise-t-il.Or, être irréprochable juridiquement est une valeur capitale dans la société chinoise. La mesure devrait donc ...

Lire la suite de l'article sur LeParisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer