1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Hong Kong garde son lait en poudre

Commodesk05/03/2013 à 16:27

Commodesk - Les autorités de Hong Kong ont décidé d'instaurer au 1er mars une limitation au passage de boites de lait en poudre du territoire vers la Chine continentale. Le maximum autorisé par voyageur sera de 1,8 kilo.

L'afflux d'acheteurs chinois a créé des pénuries de lait pour bébés dans les magasins de Hong Kong, généralement mieux achalandés.

La mesure fait débat, les Chinois de l'intérieur reprochant aux Hongkongais de réserver le lait de bonne qualité à leurs enfants, tandis que les habitants de Hong Kong accusent leurs voisins de piller la ressource.

Un même emballement des familles chinoises a été constaté au départ d'Australie et de Nouvelle-Zélande, deux grands pays exportateurs dont les voyageurs chinois rapportent des boites de lait en quantité.

Le problème de la qualité du lait sur le continent a provoqué une crise de confiance. Les familles aisées parviennent à s'approvisionner à l'étranger, mais la plupart des  Chinois n'ont pas d'autre solution que le lait local.

A la suite de l'affaire du lait à la mélamine en 2008, puis de la découverte fin 2011 de carcinogène dans ses produits, le producteur chinois Mengniu vient d'ouvrir un centre sur la qualité du lait, en partenariat avec son homologue danois Arla Farm.

L'association chinoise des producteurs de produits laitiers affirme que le lait chinois n'a jamais été d'aussi bonne qualité, mais n'apporte pas de précisions sur les tests qu'elle aurait mené pour le prouver

Des législateurs chinois ont appelé le gouvernement à restructurer le système de sécurité des aliments, éparpillé entre les ministères de l'Agriculture, de l'Industrie et du Commerce, ce qui dilue les responsabilités. Les autorités ont annoncé la publication prochaine d'un décret sur le lait en poudre pour nourrissons, et des contrôles plus stricts des éleveurs, des producteurs et des vendeurs de lait.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer