Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Hollande promet de préserver les services publics dans la Map

Reuters08/01/2013 à 15:38

FRANÇOIS HOLLANDE PROMET DE PRÉSERVER LES SERVICES PUBLICS

PARIS (Reuters) - François Hollande a défendu mardi son projet de rationalisation des dépenses de l'Etat par rapport à celui de Nicolas Sarkozy, promettant devant un parterre de hauts fonctionnaires de donner aux services publics les moyens d'assurer leurs missions.

Le gouvernement a lancé en décembre la modernisation de l'action publique (Map), une politique qui se différencie selon lui de la RGPP (Révision générale des politiques publiques) de son prédécesseur par sa volonté de préserver les services publics.

"Entendons-nous bien, il ne s'agit pas d'une RGPP qui a eu mauvaise presse et qui ressurgirait sous un autre nom, il ne s'agit pas non plus d'une logique du soupçon", a déclaré le chef de l'Etat lors de la présentation de ses voeux aux dirigeants des administrations et institutions publiques.

François Hollande s'est ainsi défendu de vouloir "placer les seules activités marchandes dans la colonne positive du bilan national, tandis que les services publics seraient considérés comme un fardeau".

Pour ses détracteurs, la Map n'est que la simple déclinaison à gauche de la RGPP mise en place par la droite, avec pour principale mesure le non-remplacement d'un fonctionnaire partant à la retraite sur deux, et son objectif principal demeure, comme sous Nicolas Sarkozy, de couper dans les dépenses de l'Etat.

Le gouvernement de Jean-Marc Ayrault a pour objectif de réaliser 60 milliards d'euros d'économies durant les cinq années du quinquennat.

François Hollande a répété mardi que les 10 milliards d'euros d'économies visés en 2013 préserveront les secteurs jugés prioritaires comme l'éducation, la justice et la sécurité.

Le président a néanmoins pris l'empilement de milliers de dispositifs de soutien au secteur privé comme exemple de l'inefficacité de l'Etat.

"Il existe par exemple plus de 7.000 aides différentes aux entreprises, en sont-elles conscientes?", a-t-il demandé avant d'ironiser: "Je ne suis pas sûr que leur satisfaction soit à la hauteur du nombre d'aides qui leur sont destinées".

François Hollande a aussi dit beaucoup miser sur le projet de décentralisation du gouvernement pour faire des économies.

Julien Ponthus, édité par Yves Clarisse


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.