Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Hollande préside un 11-Novembre "d'espérance" face aux épreuves

Reuters11/11/2014 à 18:48

* Hollande parle d'avenir en ce 96e anniversaire de l'Armistice * Inauguration en Artois d'un "anneau de la Mémoire" * Une banderole "Hollande démission" dans le ciel par Elizabeth Pineau NOTRE-DAME-DE-LORETTE (Pas-de-Calais), 11 novembre (Reuters) - F rançois Hollande a lancé mardi un message d'espérance à l'occasion des cérémonies du 11-Novembre dans le Pas-de-Calais, appelant à relativiser les difficultés d'aujourd'hui par rapport aux tragédies d'hier. Dans un discours marquant le 96e anniversaire de l'Armistice de 1918, le président français a parlé paix, avenir "la tête en avant", et "patriotisme social" à un pays freiné par la crise. "L'avenir se construit la tête en avant, pas le regard en arrière", a-t-il déclaré sur le site mémoriel de Notre-Dame-de-Lorette, près d'Arras. "Notre pays a surmonté des épreuves bien plus terribles que les difficultés auxquelles nous faisons face aujourd'hui", a-t-il ajouté, invitant à ne "pas douter de notre capacité collective à redresser la France". Devant des milliers de tombes blanches alignées sur les collines de l'Artois, il a cité la supplique inscrite sur la tour-lanterne dressée devant lui : "Peuples soyez unis, hommes soyez humains". "Ici dans le silence des morts, c'est toujours l'espérance qui surgit comme un cri", a-t-il conclu. En ce jour anniversaire, François Hollande a inauguré l'Anneau de la Mémoire, ellipse de métal posée à flanc de colline conçue par l'architecte Philippe Prost où figurent les noms de 580.000 morts au combat, toutes nationalités confondues. L'ANNEAU QUI UNIT "C'est l'anneau qui réconcilie, qui unit, qui marie", a commenté le chef de l'Etat lors de sa visite en compagnie de dignitaires étrangers, dont la ministre allemande de la Défense, Ursula von der Leyen. Le nouveau monument jouxte la nécropole de Notre-Dame-de-Lorette, plus grand cimetière militaire de France avec 20.000 tombes et un ossuaire renfermant les restes de 20.00 autres soldats. "Hier ennemi, ces hommes sont réunis désormais dans la mort comme s'ils appartenaient à une famille", a souligné le président dans son discours, prononcé au terme d'une émouvante cérémonie, émaillée d'intermèdes musicaux. François Hollande a jeté un pont entre hier et aujourd'hui en évoquant les conflit en Syrie, en Ukraine et en Irak. "La paix est toujours fragile, elle peut vaciller à tout instant à la merci des extrémismes, des fanatismes, des égoïsmes", a dit le chef de l'Etat, chef des armées, qui avait rendu hommage dans la matinée à l'arc de Triomphe aux sept soldat français tués ces 12 derniers mois sur des terrains d'opération, en Afrique pour la plupart. "A quoi sert-il d'honorer les morts ?", s'est interrogé François Hollande, plaidant pour un patriotisme qui ne serait pas une nostalgie mais "une volonté, celle de faire entrer la France dans le monde, au premier rang, en préservant son identité c'est-à-dire le patriotisme social". Ce 11-Novembre devait clore le premier cycle des commémorations de 2014 marquant à la fois le 70e anniversaire de la Libération et le centenaire de la Grande Guerre, qui fit 18 millions de morts en 50 mois. L'actualité a rattrapé le président avant son arrivée sur le site, survolé à la mi-journée par un petit avion tirant une banderole "Hollande démission". Le pilote, militant hostile au mariage homosexuel connu pour d'autres actions hostiles au président socialiste, a été pris en chasse par un hélicoptère et contraint d'atterrir près d'Arras. ID:nL6N0T13DT François Hollande a évoqué l'incident sur le ton de la boutade durant la visite de l'Anneau, désignant dans un sourire un "drône autorisé" en train de le filmer. A la différence de l'an dernier qui avait vu le chef de l'Etat hué par une partie de la foule, la remontée des Champs-Elysées au milieu des cavaliers de la garde républicaine s'est déroulée dans un calme relatif. (Edité par Gérard Bon)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.