Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Hollande poursuit la lutte contre les emplois non pourvus

Reuters23/07/2013 à 17:56

FRANCOIS HOLLANDE POURSUIT SA LUTTE CONTRE LES EMPLOIS NON POURVUS

par Julien Ponthus

DUNKERQUE, Nord (Reuters) - François Hollande a annoncé mardi la poursuite en 2014 du plan des "formations prioritaires pour l'emploi" lancées en juin dernier afin de pourvoir les offres d'emplois vacantes faute de candidats qualifiés.

Le chef de l'Etat a indiqué lors d'un déplacement à Dunkerque (Nord) consacré à l'emploi que l'objectif de ce dispositif serait porté à 100.000 personnes en 2014, contre un chiffre de 30.000 prévu jusqu'à présent pour la fin 2013.

"L'engagement que je prends, c'est que nous irons jusqu'à 100.000", a-t-il déclaré lors d'une table ronde. "C'est à la fois une urgence et un enjeu de croissance."

"Il ne s'agit pas simplement de faire diminuer le nombre de demandeurs d'emplois, je souhaite que nous puissions regarder quels vont être les emplois à 10 ans", a-t-il expliqué. "L'enjeu c'est de construire un appareil de formation pour former aux métiers de demain".

Le ministre du Travail Michel Sapin a expliqué que le nombre de 100.000 formations correspondait au nombre effectif de postes laissés vacants chaque année faute de personnel qualifié, un chiffre cependant inférieur à d'autres estimations.

Il a aussi insisté sur le fait que ce dispositif collerait le plus fidèlement possible aux besoins du marché du travail et serait déterminé "entreprise par entreprise".

"C'est de la dentelle", a jugé Michel Sapin.

"ON NE LÂCHE RIEN"

François Hollande a maintenu devant son auditoire son objectif d'inverser la courbe du chômage à partir de la fin 2013 malgré le scepticisme des économistes.

"Je sais que les prévisions ne sont pas forcément conformes à cet engagement", a admis le chef de l'Etat, qui s'est néanmoins voulu volontariste en indiquant qu'avec 40.000 emplois d'avenir déjà signés, l'objectif d'atteindre les 100.000 à la fin 2013 était en vue.

"L'inversion de la courbe du chômage, ce n'est pas pour dans trois ans mais pour dans quelques mois" a renchéri de son côté Michel Sapin, qui est néanmoins resté prudent sur la tendance qu'afficheront mercredi les chiffres du chômage de juin.

En mai, les chiffres publiés par le ministère du Travail ont montré, pour la première fois depuis près de deux ans, une stabilisation, voire une baisse pour certaines catégories, du nombre de chômeurs.

Selon son entourage, le déplacement de François Hollande à Dunkerque vise à monter aux Français l'image d'un président pleinement mobilisé sur le thème de l'emploi.

"Pour employer une métaphore sportive, on ne lâche rien", explique ainsi un conseiller du président.

Les services de la présidence reconnaissent toutefois que la montée en puissance des contrats de génération, censés favoriser le maintien de l'emploi des seniors, reste plus poussive.

Edité par Yves Clarisse

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.